Rechercher
Rechercher

Syrie

Tirs de la défense antiaérienne de l'armée syrienne face à des raids "israéliens"

Une source militaire citée par Sana précise que les tirs avaient été menés depuis l'espace aérien du Liban.

La défense anti-aérienne syrienne interceptant des missiles israéliens au dessus de Damas. Photo d'archives AFP

La défense antiaérienne de l'armée syrienne est entrée en action mardi après des tirs de missiles de "l'aviation israélienne" contre des cibles dans le centre de la Syrie, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne Sana.

L'agence ne précise pas la nature des positions visées en soirée dans la province de Homs, mais affirme que "la défense antiaérienne a abattu un certain nombre de missiles avant qu'ils n'atteignent leurs cibles".

Depuis le début en 2011 du conflit en Syrie voisine, Israël a mené de nombreux raids en Syrie contre les forces du régime syrien mais aussi contre celles de ses alliés, l'Iran et le Hezbollah, des ennemis de l'Etat hébreu.

"L'aviation militaire israélienne a tiré plusieurs missiles en direction de l'est de Homs", a indiqué une source militaire citée par Sana, en précisant que les tirs avaient été menés depuis l'espace aérien du Liban. L'Agence nationale d'information (Ani, officielle) a rapporté que l'aviation israélienne a survolé à basse altitude les régions du Kesrouan et du Metn mardi soir. Ces survols ont été entendus par les habitants de ces régions. 

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a aussi fait état des raids israéliens en affirmant qu'ils avaient pris pour cible "l'aéroport militaire d'Al-Chaayrate". Des forces iraniennes sont présentes sur cet aéroport selon l'ONG.

Contactée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a refusé de commenter "des informations des médias étrangers". L'Etat hébreu, qui confirme rarement ses opérations en Syrie, martèle régulièrement qu'il ne laissera pas la Syrie devenir la tête de pont de Téhéran.

Début mars, Sana a fait état de tirs de missiles israéliens dans le sud et le centre du pays. Selon l'OSDH, deux aéroports militaires, dont celui d'Al-Chaayrate, avaient été alors pris pour cible.

Ces derniers mois, les frappes imputées à Israël ont visé en Syrie des positions où sont stationnées des forces iraniennes ou des combattants du Hezbollah, faisant parfois des morts selon l'OSDH.

Déclenché par la répression de manifestations prodémocratie, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'intervention de plusieurs acteurs étrangers. Il a fait plus de 380.000 morts.



Lire aussi

À Damas comme à Gaza, Israël prend pour cible le Jihad islamique


Pour mémoire

Sept combattants syriens et iraniens tués dans des frappes israéliennes en Syrie


La défense antiaérienne de l'armée syrienne est entrée en action mardi après des tirs de missiles de "l'aviation israélienne" contre des cibles dans le centre de la Syrie, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne Sana.

L'agence ne précise pas la nature des positions visées en soirée dans la province de Homs, mais affirme que...

commentaires (2)

Covid19, attaque israélienne en syrie, mort de Esclave-du-Patient Domestique ..choix difficile...quoi lire!

Wlek Sanferlou

15 h 09, le 01 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Covid19, attaque israélienne en syrie, mort de Esclave-du-Patient Domestique ..choix difficile...quoi lire!

    Wlek Sanferlou

    15 h 09, le 01 avril 2020

  • Quelle revanche de l’histoire la Syrie d’aujourd’hui est devenu tout comme le Liban des années 70 et 80 le défouloir de toutes les grandes et moyennes puissances de la région et au delà. La Syrie naguère dirigée par une main de fer dans un gant de velours par le maitre tacticien Hafez El Assad qui a mis des décennies à construire l’édifice a été réduite à néant et est devenue la risée de tous à cause de l’entêtement le manque de tact et de la myopie (le comble pour un ophtalmo) de son très peu doué rejeton, comme quoi il est vrai que tel père ne veut pas dire tel fils et que la montagne accouche souvent d’une souris,

    Liban Libre

    12 h 15, le 01 avril 2020