Conflit

La défense antiaérienne syrienne confrontée à des "missiles israéliens"

L'OSDH indique que les frappes visaient deux aéroports militaires dans la province centrale de Homs, ainsi que deux zones dans la province de Qouneitra où des combattants du Hezbollah sont présents.

Un avion de chasse syrien de type Aero L-39 Albatros lance un missile sur la province de Qouneitra, le 25 juillet 2018. Photo d'archives AFP / JALAA MAREY

La défense aérienne syrienne a fait face à des missiles israéliens dans la nuit de mercredi à jeudi dans le Sud et le Centre de la Syrie, a rapporté l'agence de presse d'Etat Sana.

"Notre défense aérienne a fait face à une attaque de missiles israéliens dans le sud-ouest de la province de Qouneitra", dans le Sud de la Syrie, ainsi que dans le Centre du pays, a indiqué Sana dans un communiqué. "A 00H30 jeudi (22H30 GMT mercredi), notre défense aérienne a observé des mouvements d'avions de guerre israéliens (...) plusieurs missiles ont été tirés dans le Centre de la région. Les missiles hostiles ont été immédiatement contrés avec succès, aucun d'entre eux n'a pu atteindre sa cible", selon le communiqué.

La province de Qouneitra comprend le plateau du Golan, dont la majeure partie est annexée et occupée par Israël.


(Pour mémoire : Un Syrien pro-Hezbollah tué par un tir de drone israélien)



L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un large réseau de sources dans le pays en guerre a indiqué que les frappes visaient deux aéroports militaires dans la province centrale de Homs, ainsi que deux zones dans la province de Qouneitra où des combattants du Hezbollah libanais, allié du régime, sont présents. Mais l'OSDH, basé en Grande-Bretagne a déclaré qu'il n'y avait pas dans l'immédiat de bilan de morts ou de dégâts matériels.

Depuis le début du conflit syrien en 2011, Israël a mené des centaines de frappes contre des positions militaires du pouvoir du président syrien Bachar el-Assad, mais aussi contre ses alliés indéfectibles, l'Iran et le Hezbollah libanais, deux grands ennemis de l'Etat hébreu.

Le Hezbollah, appuyé par l'Iran, combat en Syrie au côté du régime depuis 2013. A la mi-février, des frappes imputées à Israël ont tué sept combattants syriens et iraniens dans "le secteur de l'aéroport de Damas", selon l'OSDH. Parmi les victimes figuraient trois soldats syriens et quatre membres des Gardiens de la Révolution iraniens, selon la même source.

Déclenchée en mars 2011 avec la répression de manifestations prodémocratie par le régime, la guerre en Syrie n'a eu de cesse de se complexifier au fil des ans. Le conflit a fait plus de 380.000 morts et déplacé des millions de personnes.


Lire aussi

À Damas comme à Gaza, Israël prend pour cible le Jihad islamique


Pour mémoire

Sept combattants syriens et iraniens tués dans des frappes israéliennes en Syrie


La défense aérienne syrienne a fait face à des missiles israéliens dans la nuit de mercredi à jeudi dans le Sud et le Centre de la Syrie, a rapporté l'agence de presse d'Etat Sana.

"Notre défense aérienne a fait face à une attaque de missiles israéliens dans le sud-ouest de la province de Qouneitra", dans le Sud de la Syrie, ainsi que dans le Centre du pays, a indiqué Sana...

commentaires (8)

Oui tout ce que dit Bachaaar est authentique. On a la preuve à chaque cessez le feu comme jadis son père. L’essentiel c’est que ses soupirants écervelés le croient le reste est un détail sans importance.

Sissi zayyat

20 h 12, le 06 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Oui tout ce que dit Bachaaar est authentique. On a la preuve à chaque cessez le feu comme jadis son père. L’essentiel c’est que ses soupirants écervelés le croient le reste est un détail sans importance.

    Sissi zayyat

    20 h 12, le 06 mars 2020

  • By the way, heureusement que l'URSS et puis la Russie ont fourni toutes ces armes au régime syrien!! Sinon il aurait eu vraiment du mal à détruire son propre pays!! Allah yisseidak ya moyen orient complètement désorienté...

    Wlek Sanferlou

    16 h 09, le 05 mars 2020

  • On se demande qui est le plus malin : l'albatros syrien ou les fusées futées iraniennes, contre les fusées israéliennes...

    Wlek Sanferlou

    16 h 04, le 05 mars 2020

  • Bof... les libanais s’en tapent Tant que les syriens sont « occupés chez eux » ... au liban, ils nous oublient Vivement que les iraniens s’occupent de leur côté CHEZ EUX pour que leur milice au liban, fiche la paix aux libanais et n’impose plus sa logique guerrière et sa doctrine

    RadioSatellite.co

    15 h 19, le 05 mars 2020

  • 3AM YISRAHOU OU YIMRAHOU DANS LES CIEUX SYRIENS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 26, le 05 mars 2020

  • Toujours est il que la résistance ne dort pas et le pays usurpateur angoisse grave . La fin justifiera les moyens .

    FRIK-A-FRAK

    11 h 15, le 05 mars 2020

  • A supposer que la Syrie dit vraie, très improbable connaissant la langue fourchue du régime, la prochaine frappe qu’Israël entreprendra sera mortelle.

    Pierre Hadjigeorgiou

    10 h 21, le 05 mars 2020

  • Une rengaine qui ne dit pas forcément la vérité vraie.

    FRIK-A-FRAK

    09 h 41, le 05 mars 2020