Rechercher
Rechercher

Liban

Polémique après un tweet de la vice-présidente du CPL sur un livre autour du Prophète

Dar el-Fatwa réclame des excuses à May Khoreiche.

"Les derniers jours de Muhammad", de l'auteure Hela Ouardi. Capture d'écran Twitter/@MayKhreich

Un tweet de la vice-présidente du Courant patriotique libre pour les affaires politiques, May Khoreiche, dans lequel elle partage une photo d'un livre sur Mahomet, faisait polémique jeudi, poussant Dar el-Fatwa, la plus haute instance religieuse sunnite du pays, à réclamer des excuses à la responsable au sein du parti dirigé par Gebran Bassil.

"Loin de la politique et du coronavirus, je partagerai avec vous tous les jours un livre, et je vous prie de faire de même avec moi. Faisons de la période de confinement une valeur ajoutée pour nous", écrit Mme Khoreiche sur son compte Twitter, avec une photo du livre "Les derniers jours de Muhammad", de l'auteure et universitaire tunisienne Hela Ouardi.



Comme le souligne France Culture, Hela Ouardi mène dans son ouvrage paru chez Albin Michel "une enquête sur les derniers jours du prophète de l’islam. (...) Son travail est mené de pair avec la recherche contemporaine à propos de cette période de transition entre le +moment mohammadien+ et le +fait islamique+ inscrit dans l’histoire", explique France Culture, qui qualifie le livre d'"histoire dé-dogmatisée et non idéologisée". L'islamologue Gilles Kepel évoque pour sa part "une histoire dépassionnée de l'Islam", dans un article publié dans L'Express.

L'ouvrage sorti en mars 2016 a toutefois fait polémique dans le monde arabe et musulman, le Sénégal ayant interdit sa vente, alors qu'au Maroc, le livre était introuvable, certains libraires parlant même de censure, une version démentie par les autorités.


(Pour mémoire : Si un journal libanais publie une caricature du prophète, il sera déféré devant la justice)



"La conscience tranquille"
Au Liban, Dar el-Fatwa, la plus haute instance sunnite du pays, n'a pas tardé à exprimer son indignation face au tweet de la vice-présidente du CPL à qui elle réclame des excuses.

Dans un communiqué, Dar el-Fatwa exprime "sa condamnation de l'appel lancé par une certaine dame affiliée à un parti politique au Liban à lire un ouvrage dans lequel le Prophète est insulté". L'instance sunnite se dit "étonnée de cette publicité qui émane d'une pensée dangereuse pour la paix civile et le vivre-ensemble". Dar el-Fatwa "demande aux autorités officielles concernées de mettre un terme à de telles pratiques qui contreviennent aux usages consacrés par la Constitution libanaise et à contrer toutes les excuses qui ont pour objectif de semer la discorde parmi les Libanais". Dar el-Fatwa affirme ensuite "rejeter les insultes au Prophète (...)", affirmant que "présenter des excuses est un devoir afin de parer à toute éventuelle discorde qui pourrait résulter de cet incident".

May Khoreiche, qui a retweeté sur son compte des messages de soutien à son adresse, a réagi à la polémique et exprimé des regrets. "J'ai pris contact avec Dar el-Fatwa, et j'ai expliqué que je n'avais pas l'intention de m'en prendre au Prophète (...) Je n'ai ni fait la promotion du livre, ni appelé à insulter l'islam", a écrit la vice-présidente du CPL dans un communiqué publié en fin d'après-midi, déplorant que "certains aient mal interprété mon tweet et lancé une campagne d'accusations mensongères". "Ayant la conscience tranquille et avec sincérité, j'exprime mes regrets sur ce qui a pu être interprété comme une insulte à l'islam", a-t-elle ajouté, avant d'effacer le tweet polémique.


Pour mémoire

Une caricature de Khamenei censurée dans Courrier International au Liban

« The Nun » en passe d’être interdit au Liban pour « diffamation à l’encontre des religieuses »


Un tweet de la vice-présidente du Courant patriotique libre pour les affaires politiques, May Khoreiche, dans lequel elle partage une photo d'un livre sur Mahomet, faisait polémique jeudi, poussant Dar el-Fatwa, la plus haute instance religieuse sunnite du pays, à réclamer des excuses à la responsable au sein du parti dirigé par Gebran Bassil.

"Loin de la politique et du...

commentaires (13)

J'ai lu ce livre qui ne fait que rapporter des faits historiques.

Tabet Ibrahim

09 h 45, le 27 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • J'ai lu ce livre qui ne fait que rapporter des faits historiques.

    Tabet Ibrahim

    09 h 45, le 27 mars 2020

  • "Mashrou' Maya" reboot

    Wlek Sanferlou

    23 h 41, le 26 mars 2020

  • Incident clos ! Il n'est plus de rigueur de le ruminer...

    Chucri Abboud

    21 h 48, le 26 mars 2020

  • Occupez-vous du scandaleux problème de votre nouveau siège du CPL tendance "parti unique" à Nahr-el-Kalb à quelques petits mètres de stèles fièrement gardées depuis plus de 23 siècles. Scandaleux problème que vous avez secrètemezt cuisiné avec un ordre de moines en tant que "Club de loisirs" devenu par ordre de la Sublime Porte un "Siège de parti"(sic). les religions, les croyances et les dogmes des autres ne vous regardent point...

    Honneur et Patrie

    21 h 29, le 26 mars 2020

  • Merci May Khoreiche ! Je me dépêche de trouver ce livre dont j’ignorais la publication. C’est toujours passionnant de lire tout écrit sur les prophètes. Hier LORIENTLEJOUR nous a donné l’occasion de connaitre l’existence du prophète Ezéquiel, sujet intéressant que j’ai lu et envoyé à mes proches , dont une personne avait comme troisième prénom Ezéquiel et, qui ignorait son origine .Croyant tout simplement que c’était d’origine Espagnole. Le problème ne vient pas de la publication de tel livre , mais de la façon dont les religieux très susceptibles et frileux dès qu’on touche à leur plate bandes , interdisent toute publication ne provenant pas d’eux. C’est là que le bat blesse, alors que cela devrait les ravir que le monde entier connaisse certains détails ,qui pourraient peut-être convertir des gens qui sont à la recherche de la vérité …

    Le Point du Jour.

    20 h 56, le 26 mars 2020

  • tiens, on l'avait oublié celle-là?? En plus, elle se la joue "intello"maintenant?? Faut pas lui en vouloir. Si au moins, elle sait de quoi elle parle? .. Faut pas accabler les "irresponsables". pas bien :) Au fait, on se souvent que lors des manifestations aussi bien Khoreiche que d'autres qu'on connait malheureusement, se sont moqués des jeunes manifestants...chacun lancant son lot de moqueries à travers la chaine orange. C'est une tradition? de se moquer des gens, les prendre par le haut et puis de s'excuser ? Bizarre..

    RadioSatellite.co

    19 h 57, le 26 mars 2020

  • Dans ce petit pays de 10.452 km2 cohabitent une vingtaine de religions et de rites sans jamais se cogner. Selon les us et les coutumes, personne ne doit parler de ce croit l'autre mais le respect est obligatoire. Tous les dieux, tous les Prophètes, tous les saints voltigent dans le ciel bleu du pays et le protégent de tout ce qui se passe à l'extérieur. Le Liban est le seul pays de cette partie du monde où chacun est libre de lire ou de ne pas lire le livre qu'il veut à une seule condition, celle de garder ses opinions à lui. On lit et on se la ferme ! Cette recommendation est applicable à tous

    Honneur et Patrie

    19 h 30, le 26 mars 2020

  • La culture cest comme le beurre, moins on en a, plus on l etale... Vous allez me dire que May Khoreich lit un livre tout les jours!?

    Jack Gardner

    19 h 14, le 26 mars 2020

  • JE NE VOIS PAS L,INSULTE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 07, le 26 mars 2020

  • Mon Dieu, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font... (...soupirs...)

    Gros Gnon

    18 h 56, le 26 mars 2020

  • Le livre existe , il vaut ce qu'il vaut, libre à chacun de le lire ou pas. un homme politique est également une personne civile et a le droit de s'exprimer. Je pense qu'il est temps de se vacciner contre tout ce qui se dit et se relaye sur la religion. La religion n'a mené à des persécutions, à des guerres, à toutes sortes d’exactions depuis des générations et pour s'en convaincre il suffit de regarder un peu derrière nous.

    Citoyen

    18 h 19, le 26 mars 2020

  • Les représentants à Dar el Fatwa ont-ils lu l'ouvrage en question? De quelles insultes s'agit-il?

    Georges Olivier

    17 h 33, le 26 mars 2020

  • On pensait que Gebran Bassil plombait le CPL ! c'etait sans compter May Khoreich Loool Allez encore un effort !

    Lebinlon

    17 h 03, le 26 mars 2020