Rechercher
Rechercher

À La Une - Crise

Le Liban a plus de 20 mds USD de réserves de change, assure Ghazi Wazni

La Banque centrale "dit qu'elle a 29 milliards, dont 7 milliards qu’elle a prêtés au secteur bancaire" pour lui permettre de renflouer ses liquidités, explique le ministre des Finances.

Le ministre des Finances Ghazi Wazni. Photo d'archives AFP

Le Liban, englué dans une grave crise économique et en défaut de paiement pour la première fois de son histoire, a des réserves de change dépassant les 20 milliards de dollars, a assuré lundi le ministre des Finances, Ghazi Wazni.

La Banque centrale "dit qu'elle a 29 milliards, dont 7 milliards qu’elle a prêtés au secteur bancaire" pour lui permettre de renflouer ses liquidités, a expliqué M. Wazni sur la chaîne de télévision LBCI. Sur les 22 milliards de dollars restant à la disposition de la BDL, environ 18 milliards sont des réserves obligatoires que les banques doivent déposer à la Banque centrale, ce qui signifie que cette dernière ne détient plus qu’environ 4 milliards de dollars "utilisables".

Fin février, la Banque centrale avait évalué ses réserves en devises à 30,27 milliards de dollars, hors les 5,5 milliards de dollars d’eurobonds qu’elle détient dans son portefeuille.

Le Premier ministre Hassane Diab a annoncé samedi que le Liban ne serait pas en mesure de rembourser 1,2 milliard de dollars d'eurobonds - des obligations émises en dollars - qui arrivaient à échéance ce lundi, notamment en raison "du niveau critique" des réserves de change.  Face à ce premier défaut de paiement de l'histoire du pays, M. Diab a annoncé que le pays ouvrirait des négociations avec ses créanciers pour restructurer la dette. 



(Lire aussi : Le Liban en défaut de paiement : les principaux points du discours de Diab)



Commentant la décision annoncée samedi, M. Wazni a expliqué que le but était d'arriver à "un défaut ordonné" grâce à des négociations avec les créanciers, qui pourraient engager des actions en justice si aucun accord n'est trouvé.

Avec une dette de 90 milliards de dollars - soit environ 170% du PIB -, le Liban fait partie des pays les plus endettés au monde.

Le marasme économique a été un des principaux moteurs des manifestations inédites déclenchées en octobre, qui ont vu des dizaines, voire des centaines, de milliers de Libanais battre le pavé pour fustiger une classe politique accusée de corruption et d'impuissance face à la crise.



Lire aussi

Le Liban en défaut de paiement : et maintenant ?

Restructuration de la dette : les dessous de l’appel d’offres remporté par Lazard et Cleary Gottlieb


L'avis des experts

Amer Bisat : « La restructuration de la dette n’est pas la panacée »

Les conséquences d’une restructuration de la dette du Liban, par Oussama A.Nasr

Pour un ajustement structurel équitable, par Samir el-Daher



Le Liban, englué dans une grave crise économique et en défaut de paiement pour la première fois de son histoire, a des réserves de change dépassant les 20 milliards de dollars, a assuré lundi le ministre des Finances, Ghazi Wazni.La Banque centrale "dit qu'elle a 29 milliards, dont 7 milliards qu’elle a prêtés au secteur bancaire" pour lui permettre de renflouer ses liquidités,...

commentaires (6)

C'est ce que le Hezbollah voulait et il ne veut pas le FMI, il fait ce qu'il veut vive Mr. Aoun

Eleni Caridopoulou

20 h 40, le 10 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • C'est ce que le Hezbollah voulait et il ne veut pas le FMI, il fait ce qu'il veut vive Mr. Aoun

    Eleni Caridopoulou

    20 h 40, le 10 mars 2020

  • QUE LA CONTESTATION,REVOLTE OU SEMBLANT DE REVOLUTION OBLIGE LE GOUVERNEMENT ET LA GROTTE ALIBABIENNE DE VOTER UNE LOI DE - MEN AYNA LAKA HAZA - POUR TOUS LES FONCTIONNAIRES, DU PLUS GRAND AU PLUS PETIT INCLUS LES CHEFS ET LES CLIQUES, DE L,ETAT. CES GENS ONT UN SALAIRE. TOUT AUTRE REVENU VIENT DU VOL ET DE LA CORRUPTION.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 07, le 10 mars 2020

  • 100 MILLIARDS, 50 MILLIARDS 20 MILLIARDS LES MILLIARDS PERDUS ET SANS QUE PERSONNE NE SEMBLE SAVOIR NI OU NI COMMENT QU'ATTEND CE GOUVERNEMENT POUR DONNER L'ORDRE D'ARRETTER TOUTE CETTE CLIQUE DE CORROMPUS ET LEUR FAIRE CRACHER L'ARGENT CACHE DANS DES COMPTES ANONYMES DANS DES BANQUES A L'ETRANGER? VOUS VOULEZ VRAIMENT SAUVER LE PAYS OU PLAIRE A AOUN NASRALLAH ET BERRY? EXIGEZ IMMEDIATEMENT QUE CHAQUE POLITICIEN ET FONCTIONNAIRE A QUELQUE NIVEAU QUE CE SOIT , MEME LE PLANTON DE MADAME GHADA AOUN, DISENT CE QU'IL AVAIT EN 2005 ET DEVOILE SES COMPTES A AUJOURDH'UI SUFFIT DE PARLER DE 30 ANS , DE 1990 A 2005 LE LIBAN ETAIT GOUVERNE PAR LES SYRIENS PARLONS DE 2005 A AUJOURDUI OU MEME DE DE 2010 A 2020 ET VOUS SEREZ SURPRIS DES CHIFFRES UN ARRETTE ET TOUS LES PROBLEMES SERONT ENFIN DEVOILES AU GRAND JOUR LA VERITE PERSONNE NE LE FERA , ILS SONT TOUS OU VENDUS, OU CORROMPUS JUSQU'A LA MOELE OU DOIVENT LEUR POSITIONS A CEUX LA MEME QU'ILS DOIVENT ARRETTER C'EST LA TRISTE VERITE

    LA VERITE

    15 h 03, le 10 mars 2020

  • Arrêtez de nous baratiner en nous expliquant chacun sur sa longueur d’onde que les milliards disparaissent sans laisser de trace comme si on parlait de monnaie en sucre. Où sont passés tous ces milliards alors qu’aucun centime n’a servi à améliorer la vie quotidienne des citoyens. C’est de cela dont il ‘agit et non des montants restants. Nous voulons savoir à quoi ont servi les milliards évaporés. Si vous ne voulez pas savoir, disparaissez vous n’êtes bons à rien sinon à couvrir les forfaits commis avec votre collaboration et que vous continuez de détourner les vérités pour convaincre ces pauvres citoyens de sacrifier leurs économies pour que vous en disposiez alors que les comptes des pourris sont bien fournis et ne se dévouent pas à participer pour sauver le pays alors même que cet argent le lui appartient comme au peuple. Assez palabrer et cracher tout ce que vous avez englouti pendant des années. Vous n’êtes pas audibles, vous n’êtes pas crédibles, tous vos propos vous enfoncent encore plus dans la M dans laquelle vous vous êtes mis et vous nous avez mis. Le sauvetage de notre pays ne se fera pas avec des gens comme vous tous, il nous faut une équipe intègre et courageuse qui aura le courage de vous mettre hors d’état de nuire pour travailler et ressusciter notre pays. DÉGAGEZ ON NE VEUT PAS ÊTRE SAUVER PAR VOUS TOUS.

    Sissi zayyat

    10 h 57, le 10 mars 2020

  • IL Y A QUELQUES MOIS SALAME NOUS CHANTAIT QUE LES RESERVES DE LA BDL EN DOLLARS, OR INCLUS, ETAIENT DE 53 MILLIARDS. OU SONT ALLES LES 33 MILLIARDS ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 28, le 10 mars 2020

  • l a donc déjà perdu la moitié ! Rassurez-vous peuple libanais. On pourra encore durer 3 mois , après on aura des rials iraniens à la place des dollars...

    LeRougeEtLeNoir

    07 h 08, le 10 mars 2020

Retour en haut