X

À La Une

Affaire Fakhoury : deux sénateurs US proposent des sanctions contre des responsables libanais

Liban

Le juge d’instruction de Beyrouth a ajourné pour la troisième fois la séance du procès intenté contre Fakhoury, par d’anciens détenus de Khiam, l’ancien responsable de l’ALS n’ayant pas pu comparaître en raison de son état de santé.

OLJ
24/02/2020

La sénatrice américaine démocrate Jeanne Shaheen, qui se mobilise pour obtenir la libération de l’ancien responsable de l’Armée du Liban-Sud (ALS) Amer Fakhoury, a annoncé lundi avoir présenté un projet de loi bipartisan avec le sénateur républicain Ted Cruz, prévoyant des sanctions contre les responsables libanais impliqués dans la détention ou l’arrestation de tout citoyen américain au Liban. Ce projet de loi sur « la tolérance zéro pour les détentions illégales » de citoyens américains au Liban (Zero Tolerance Act) intervient « après le refus des autorités libanaises de libérer le citoyen américain Amer Fakhoury, détenu illégalement à Beyrouth depuis septembre 2019 et qui souffre d’un cancer de stade 4 », a annoncé la sénatrice dans un communiqué.

Le texte prévoit des sanctions contre tous les responsables ou anciens responsables libanais, dont les membres du système judiciaire, impliqués dans « la détention illégale, l’arrestation ou des abus à l’égard de tout citoyen américain au Liban ». Des sanctions pourraient également viser des proches de ces responsables.

Le projet de loi vise à interdire de visa et/ou à geler les avoirs des responsables libanais incriminés. « Le gouvernement américain a fourni une ample opportunité aux responsables libanais pour libérer Amer Fakhoury », affirme le communiqué, assurant que l’ancien responsable de l’ALS « se bat pour sa survie » et que son temps est compté. « Les responsables libanais savent que leur attitude, qui est mue par le désir du Hezbollah de semer la discorde, est illégale », ajoute le texte.

Jeanne Shaheen, dont le mari est d’origine libanaise, est sénatrice du New Hampshire. M. Fakhoury, qui a obtenu la nationalité américaine, y était établi dans la ville de Dover où il tenait un restaurant.

Atteint de leucémie, M. Fakhoury, qui a été le commandant de la prison de l’ALS à Khiam au Liban-Sud, se trouve actuellement à l’hôpital. En 1996, M. Fakhoury avait été condamné par contumace à 15 ans de prison pour collaboration avec Israël. Se croyant couvert par la prescription, il est rentré au pays en septembre, ne s’attendant pas à ce que les autorités l’appréhendent pour d’autres crimes, notamment la torture et la mort d’anciens détenus, ou l’obtention présumée de la nationalité israélienne. Accusé de meurtres, tentatives de meurtre, enlèvements et tortures à partir de 1985, il a été arrêté le 12 septembre, sous la pression de l’opinion publique et notamment des anciens détenus de Khiam.

Lundi, le juge d’instruction de Beyrouth Bilal Halawé a ajourné pour la troisième fois la séance du procès intenté contre Fakhoury, par d’anciens détenus de Khiam, l’ancien responsable de l’ALS n’ayant pas pu comparaître en raison de son état de santé.

Une source diplomatique américaine avait indiqué la semaine dernière à L’OLJ que des « agents consulaires s’étaient rendus à son chevet, ajoutant être préoccupée » par son état de santé qui, selon les médecins, « s’est dégradé et nécessite un traitement médical spécialisé ».


Pour mémoire
Une sénatrice américaine menace le Liban de « sanctions »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Honneur et Patrie

L'Armée du Liban-Sud fut créée pour arrêter la mainmise des Palestiniens sur le Liban. L'ALS comprenait des chrétiens, des chiites et des druzes. L'ALS n'a pas attaqué Damour et Saadiyat en violant les femmes et en détruisant toute l'infrastructure . La prison de Khyam était gérée par les Israéliens. La seule faute de Amer Fakhoury est qu'il est chrétien.

Sissi zayyat

En attendant, les criminels qui ont tué Rafic Hariri sont toujours cachés par leur leaders et ne seront jamais livrés à la justice. Ils ont causé intentionnellement la mort de plusieurs libanais et mutilé plusieurs centaines d’autres mais là, personne n’ose manifester pour qu’ils soient livrés à la justice alors que ces assassins comme beaucoup d’autres connus et responsables d’assassinats de plusieurs libanais qui s’étaient opposés à leurs projets de traîtrise, de corruption et de destruction de notre pays.
Au contraire, le donneur d’ordre jouit d’une position de gouverneur absolu qui s’est octroyé le droit de vie ou de mort sur tous les libanais si par malheur il leur viendrait à l’esprit de le contrarier. Sans parler des voleurs qui continuent d’élaborer des plans de pillages à venir sans qu’aucun ne soit convoqué par la justice pour rendre compte des forfaits commis au nom de l’union nationale et la guerre civile qui d’après eux menace d’éclater à tout moment et comme seule option pour l’éviter ils ont opté pour le projet de pillage.

BRAVO LES AVEUGLES, VOUS MÉRITEZ LE PARADIS DE L’AU-DELÀ ET LA MÉDAILLE D’HONNEUR ICI BAS.

Elle a bon dos la justice à la noix de notre pays.

Chady

Ya aucune ficelle à tirer, ce sauvage est un citoyen libanais faisant l’objet d’une plainte au Liban. C’est aussi simple que ça, aucun chantage ne pourra y changer quelque chose. Au pire, on pourrait adopter la trump attitude dans ce dossier, leur disant que le seul moyen de libérer le sauvage, c’est de nous donner en échange quelques milliards de USD en cash

Aboumatta

Il y en a d'autres, traitre a la patrie, qui vendent notre pays au perses
cela aussi doivent et seront forcement jugés..
la roue tourne, et ces gens là creusent en ce moment leur sérieux problèmes futures.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL A ETE COMDAMNE. IL A ETE GRACIE DE PAR LA LOI.
LES REVANCHARDS QUI TIRENT LES FICELLES SONT CONNUS.

Antoine Sabbagha

Au nom du Pardon et pour éviter les sanctions, le Liban devra remettre Fakhoury aux Etats Unis .

Gros Gnon

"... un projet de loi prévoyant des sanctions contre les responsables libanais impliqués dans la détention ou l’arrestation de tout citoyen américain au Liban. ..."

Bon ben on sait ce qui nous reste à faire: obtenir la nationalité américaine et venir perpétrer des crimes au Liban...

Hey, j’ai même mieux: on va organiser des safaris pour neurasthéniques américains afin qu’ils viennent se défouler chez nous contre des "fresh dollars"...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants