X

À La Une

Coronavirus : aucun cas au Liban, assure le ministre de la Santé

épidémie

Hamad Ali Hassan n'a "aucune information au sujet de Libanais qui auraient contracté le coronavirus et se trouveraient encore en Chine".

OLJ
26/01/2020

Le ministre libanais de la Santé Hamad Ali Hassan a affirmé lors d'une tournée à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB), qu'il n'y avait "jusqu'à présent" au Liban "aucune personne atteinte du coronavirus", alors que l'épidémie de pneumonie virale s'étend en Chine et que dans le monde entier, des mesures sont prises pour empêcher la propagation du virus. 

Expliquant, lors d'une visite au centre de quarantaine de l'AIB, les différentes procédures mises en œuvre pour assurer qu'aucune personne suspectée d'être infectée n'entre au Liban, M. Hassan a affirmé que "jusqu'à présent, aucune personne n'a été atteinte au Liban". Il a souligné que si cela devait arriver, le malade serait isolé dans un département spécial de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri à Beyrouth et soigné. Le ministre a ajouté n'avoir "aucune information au sujet de Libanais qui auraient contracté le coronavirus et se trouveraient encore en Chine". 

Les procédures mises en place à l'AIB "visent à ce qu'aucune personne atteinte du virus ne reste sans traitement", a précisé M. Hassan, avant d'assurer que la situation est sous contrôle et qu'il ne faut par céder à la panique.

Dans la journée de samedi, l'AIB avait annoncé avoir mis en place de nouvelles instructions après la propagation du nouveau type de coronavirus depuis la Chine. La direction de l'aéroport demande ainsi aux "compagnies aériennes transportant des passagers en provenance de Chine, de Thaïlande ainsi que d'autres pays voisins, de remplir le formulaire spécifique aux passagers et de le transmettre aux services de santé de l'aéroport". L'AIB précise également que les numéros et adresses des passagers doivent figurer dans le formulaire en question. La direction publie en outre deux numéros à contacter en cas de besoin : 01-629352 et 03-282258.

Le coronavirus semble se propager dans plusieurs pays depuis la ville de Wuhan, dans le centre-est de la Chine, où il a fait son apparition en décembre. Ce nouveau coronavirus a semé l'inquiétude en raison de sa similitude avec le virus meurtrier du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002-2003.


Lire aussi
Coronavirus: la gravité de l'épidémie dépend de plusieurs inconnues

Deux cas confirmés du coronavirus en France, les premiers en Europe

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Expression libre de Anne-Marie El-HAGE

Privés de classes, mais pas de l’école de la vie

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants