Rechercher
Rechercher

Liban

La représentation de l'UE au Liban appelle le cabinet Diab à répondre aux aspirations du peuple

Un manifestant lançant des pierres contre les forces de l'ordre, le 22 janvier lors d'une manifestation à Beyrouth. Photo AFP / JOSEPH EID

La représentation de l'Union européenne au Liban a affirmé que la formation du nouveau gouvernement de Hassane Diab, entré en fonction la veille, était une "étape essentielle", appelant le cabinet à "s'attaquer rapidement aux problèmes économiques (...) pour répondre aux aspirations du peuple libanais".

"L'annonce de la formation du nouveau gouvernement au Liban est une étape essentielle pour garantir que le pays puisse faire face aux multiples crises qui le touchent", indique un communiqué publié dans la journée. "Le nouveau gouvernement libanais doit s'attaquer rapidement aux défis économiques aigus et adopter des réformes structurelles pour répondre aux besoins et aux attentes du peuple libanais", ajoute ce texte, dans lequel l'UE réaffirme son soutien constant à la stabilité, à l'unité, à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'indépendance politique du Liban.

Plusieurs responsables étrangers ont réagi dans la journée après l'entrée en fonction du nouveau gouvernement, notamment le président français Emmanuel Macron qui a déclaré que la France fera "tout" pour "aider" le Liban, pays confronté à une "crise profonde" et au bord de l'effondrement économique.




La représentation de l'Union européenne au Liban a affirmé que la formation du nouveau gouvernement de Hassane Diab, entré en fonction la veille, était une "étape essentielle", appelant le cabinet à "s'attaquer rapidement aux problèmes économiques (...) pour répondre aux aspirations du peuple libanais".

"L'annonce de la formation du nouveau gouvernement au Liban est une étape...