Rechercher
Rechercher

Devises

La commission de contrôle des banques renforce la supervision des changeurs

Les changeurs doivent désormais adresser des rapports toutes les semaines à la commission de contrôle des banques. Photo P.H.B.

La commission de contrôle des banques a publié une note samedi dans laquelle elle enjoint aux changeurs de lui faire remonter chaque semaine les listes de toutes les opérations qu’ils traitent. Une démarche qu’ils pouvaient auparavant effectuer « tous les trois à six mois », selon leur syndicat contacté par L’Orient-Le Jour.

La commission a rappelé que si les changeurs doivent émettre des reçus pour toutes les opérations d’achat et de vente de devises, celles portant sur des montants supérieurs à 10 000 dollars doivent être consignées dans un « fichier Excel » recensant toutes les informations concernant leur auteur et les motifs les justifiant.

« Outre le changement de fréquence de la transmission de ces rapports, l’autre nouveauté est que la commission oblige désormais tout opérateur qui n’a traité aucune opération supérieure à ce seuil au courant d’une semaine donnée à le confirmer dans un courrier signé qui devra être transmis en lieu et place du tableau Excel », indique Élie Srour, vice-président du syndicat des changeurs. Il souligne qu’en vertu de la réglementation en vigueur, un changeur qui ne respecterait pas ces directives pourrait être déféré devant le haut comité bancaire, compétent pour sanctionner les contrevenants.

La publication de cette mesure intervient dans un contexte de crise économique et financière en marge de laquelle le prix du billet vert par rapport à la livre a énormément fluctué dans les bureaux de change depuis la fin de l’été. Il est néanmoins toujours fixé à 1 507,5 livres pour un dollar par la Banque du Liban.



Lire aussi 

Réunion à Baabda : des mesures en préparation, mais « pas de contrôle de capitaux »

Grève : bousculades et scènes d’émeute devant certaines stations-service

Le flou complet règne sur le prix du dollar dans les bureaux de change

Restrictions bancaires, accès limité au dollar: les ménages et entreprises dans la tourmente au Liban

En quoi le système financier libanais est-il un système de Ponzi ?

Les banques et les entreprises au cœur du cyclone



La commission de contrôle des banques a publié une note samedi dans laquelle elle enjoint aux changeurs de lui faire remonter chaque semaine les listes de toutes les opérations qu’ils traitent. Une démarche qu’ils pouvaient auparavant effectuer « tous les trois à six mois », selon leur syndicat contacté par L’Orient-Le Jour.

La commission a rappelé que si les...

commentaires (0)

Commentaires (0)