Liban

Les infirmiers appellent les hôpitaux à "préserver leurs droits" et menacent d'une escalade

L'ordre des infirmiers libanais a appelé samedi les hôpitaux à "préserver les droits" des infirmiers et des infirmières, dénonçant des atteintes à leur salaire et menaçant d'escalade.

"Face à la situation économique du Liban, certains établissements hospitaliers ont commencé à prendre des mesures sur les salaires des infirmiers et des infirmières, sous prétexte que ces hôpitaux ne reçoivent plus d'argent de la part de l'Etat", indique un communiqué de l'ordre des infirmiers.

"Nous tirons la sonnette d'alarme, et appelons les autorités et les hôpitaux à prendre leurs responsabilités et préserver nos droits légitimes. Sans cela, nous serons obligés de prendre des mesures d'escalade", a-t-il ajouté.

Vendredi, le président du syndicat des hôpitaux privés, Sleiman Haroun, avait prévenu qu’une "crise médicale majeure" se profilait à l’horizon, à cause de l’impossibilité de payer les fournisseurs de médicaments et d’équipements médicaux, une situation due à la pénurie de dollars.



L'ordre des infirmiers libanais a appelé samedi les hôpitaux à "préserver les droits" des infirmiers et des infirmières, dénonçant des atteintes à leur salaire et menaçant d'escalade.

"Face à la situation économique du Liban, certains établissements hospitaliers ont commencé à prendre des mesures sur les salaires des infirmiers et des infirmières, sous prétexte que ces...