Rechercher
Rechercher

À La Une - Contestation

« L’ONU suit la situation au Liban de très près », affirme le porte-parole de l’ONU

Première réaction des Nations unies à la mobilisation générale des Libanais.

Le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric. Photo d'archives AFP

« Nous continuons de suivre de près la situation au Liban. L'ONU continue de travailler avec le gouvernement libanais et les partenaires internationaux pour aider à relever les défis urgents qui se posent au Liban, y compris la situation économique «, a déclaré lundi le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, dans une première réaction des Nations unies à la mobilisation générale des Libanais qui réclament le départ de la classe politique accusée de corruption et de népotisme.

« Nous notons que les manifestations, même si elles ont pris de l'ampleur ces derniers jours, sont restées en grande partie pacifiques, a ajouté M. Dujarric lors d'un point de presse. Nous continuons d’exhorter toutes les parties à s’abstenir de toute activité susceptible de conduire à une augmentation des tensions ou de la violence. »

Stéphane Dujarric a indiqué le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU au Liban, Jan Kubis, suit de près les développements politiques et reste en contact avec les acteurs clés du pays, tout en assurant que la situation dans la zone de déploiement de la Finul au Liban sud est restée « calme ».




Lire aussi

Du Nord au Sud, les Libanais unis conspuent leurs dirigeants

La révolte du vivre-ensemble

Dans la rue chiite, un tabou a été brisé



« Nous continuons de suivre de près la situation au Liban. L'ONU continue de travailler avec le gouvernement libanais et les partenaires internationaux pour aider à relever les défis urgents qui se posent au Liban, y compris la situation économique «, a déclaré lundi le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, dans une première réaction des Nations unies à la mobilisation...

commentaires (5)

Alors là c'est le genre de machin truc dont on a vraiment pas besoin d'avoir dans nos pattes . Ça coûte cher , et ça n'apporte que des merdes qu'il serait préférable d'écraser du pied gauche , pour que ça porte bonheur , un jour .

FRIK-A-FRAK

13 h 10, le 22 octobre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Alors là c'est le genre de machin truc dont on a vraiment pas besoin d'avoir dans nos pattes . Ça coûte cher , et ça n'apporte que des merdes qu'il serait préférable d'écraser du pied gauche , pour que ça porte bonheur , un jour .

    FRIK-A-FRAK

    13 h 10, le 22 octobre 2019

  • Blablabla....

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 52, le 22 octobre 2019

  • ET QUE PEUT-IL PROPOSER OU FAIRE ?

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE OPINION

    09 h 52, le 22 octobre 2019

  • L'ONU devrait avoir honte de sa passivité et de se taire au lieu d'observer et de constater. Il leur fallait écouter et exécuter le cri de Ghassan Tuéni, représentant du Liban à l'ONU, quand il a dit "enlever vos mains et laissez mon pays vivre". L'ONU et les grandes puissances ont laissé champs libre au "zou3rane" chassés de leurs terre et à nos voisins hégémoniques le droit détruire petit à petit et à tour de rôle ce pauvre pays. Tfeh

    Shou fi

    23 h 08, le 21 octobre 2019

  • AINSI QUE LE CONTROL GÉNÉRAL DES COMPTES BANCAIRE DE TOUS LES EMPLOYÉS DES MINISTÈRES ET MUNICIPALITÉS

    Azar Claude

    22 h 06, le 21 octobre 2019

Retour en haut