X

À La Une

Pour Khameneï, l'arme atomique est une "menace pour l'humanité"

Iran

"Bien que nous aurions pu le faire, nous avons dit résolument et courageusement, conformément aux préceptes de l'islam, que nous ne nous engagerions pas sur cette voie", déclare le guide suprême iranien.

OLJ/AFP
09/10/2019

La bombe atomique est "une menace pour l'humanité", a déclaré mercredi à Téhéran l'ayatollah Ali Khamenei, rappelant sa position selon laquelle la fabrication et l'usage de l'arme nucléaire sont contraires à l'enseignement de l'islam.

"Bien que nous aurions pu le faire, nous avons dit résolument et courageusement, conformément aux préceptes de l'islam, que nous ne nous engagerions pas sur cette voie" (celle des armes nucléaires), a déclaré le guide suprême iranien, à l'occasion d'un discours devant des scientifiques iraniens. "Tant la construction que l'accumulation (de telles armes) est mauvaise, de même que (leur) utilisation est haram (interdite par l'islam, ndlr), absolument haram", a-t-il dit, selon un extrait vidéo de son allocution diffusée via son compte Twitter officiel. "Aujourd'hui, la bombe atomique reste une menace pour le monde et pour l'humanité vu qu'un jour cette menace a été mise à exécution", a dit M. Khamenei, dans une allusion à l'emploi de l'arme nucléaire par les Etats-Unis contre le Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale.


(Lire aussi : Des "ennemis" cherchent à "semer la discorde" entre l'Iran et l'Irak, accuse Khamenei)



Le guide suprême iranien a répété à plusieurs reprises depuis 2006 que l'Iran n'a nul besoin de la bombe atomique, qu'il ne cherche pas à l'obtenir, et que les armes de destruction massive en général, et l'arme nucléaire en particulier, sont contraires à l'enseignement de l'islam. M. Khamenei plaide en revanche régulièrement pour le droit de l'Iran au nucléaire civil.

L'Iran a été soupçonné pendant des années par la communauté internationale, Occidentaux en tête, de chercher à se doter de l'arme nucléaire. En 2015, l'accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne entre Téhéran et le groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne) a permis à la République islamique d'obtenir un allègement des sanctions internationales la visant, en échange d'une réduction drastique de son programme nucléaire destinée à garantir que celui-ci est à visée exclusivement civile.

Les Etats-Unis sont sortis unilatéralement de cet accord en 2018 avant de réimposer des sanctions économiques contre l'Iran. En riposte, Téhéran a commencé depuis mai à revenir sur plusieurs de ses engagements pris à Vienne.


Lire aussi

Iran dehors !l'édito d'Elie FAYAD

Les menaces iraniennes d’anéantir Israël : une volonté d’intimider les adversaires dans la région


Pour mémoire

Khameneï appelle à déroger encore à l'accord nucléaire de 2015

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Pq alors avoir éliminer mosadegh ?!?!? Certainement pas parce qu’il était pour le chah .. ils ont tjrs besoin d’un prétexte pas pour les pays dans lequel ils interviennent mais pour son propre peuple pour legitimiser leur action a des fins électoraux

C’est pourtant pas difficile à comprendre

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SI C,EST VRAI CE QU,IL DIT... LE DOUTE EXISTE... BRAVO KHAMENEI. LA DENUCLEARISATION TOTALE DANS LE MONDE EST UNE URGENCE.

Amère Ri(s)que et péril.

Il est grand temps de comprendre que l'amérique n'a ni besoin de l'Iran ni besoin de n'importe quel prétexte pour dévaliser le pays qu'elle se sera mise en tête de dévaliser.

Il est temps de comprendre que certains pays ont décide de ne plus accepter de se faire gruger, et d'autres continueront à l'accepter.

Parce que certains peuples ont compris que le fait national importait plus que des intérêts de famille personnelle mises au pouvoir pour servir ces prédateurs.

Le combat est rude et long mais les générations futures seront celles qui profiteront des sacrifices des générations présentes.

Pour que les peuples instruits puissent passer les siècles et les millénaires.

Bery tus

Pour dire la vérité les usa ont besoin de l’iran Tel qu’il est auj .. car comment sinon ils pourront s’engraisser de l’argent du GCC ... cette situation est une situation de confort pour eux

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants