Rechercher
Rechercher

Iran

Projet d'attentat contre le général Souleimani, trois arrestations

Selon les Gardiens de la Révolution, des "terroristes" soutenus par "les services secrets israélo-arabes", qui pourraient être iraniens, avaient projeté d'attenter à la vie du chef de la Force Qods lors des cérémonies de l'Achoura.

Le général iranien Kassem Souleimani, chef de la Force Qods, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution. AFP / KHAMENEI.IR

Trois "terroristes" soutenus par "les services secrets israélo-arabes" ont été arrêtés alors qu'ils préparaient un attentat contre le général Kassem Souleimani, ont annoncé jeudi les Gardiens de la Révolution iraniens.

Les trois suspects "avaient été envoyés à l'étranger" et "des sommes importantes ont été dépensées afin de les former et de les préparer", écrit Sepahnews, le site officiel des Gardiens, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran, laissant entendre qu'il s'agit de trois Iraniens.

Chef de la Force Qods, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution, le général de division Kassem Souleimani est l'artisan de la stratégie militaire de l'Iran dans son environnement géographique proche.

Citant Hossein Taëb, chef des renseignements des Gardiens de la révolution, Sepahnews ajoute que les trois personnes avaient projeté d'attenter à la vie de l'officier à Kerman (sud) lors des cérémonies de l'Achoura, la plus grande commémoration religieuse chiite, en septembre dernier. Selon M. Taëb, ils avaient creusé un tunnel sous un lieu de culte chiite appartenant au père du général et l'avaient miné à l'aide de "350 à 500 kilogrammes de produits explosifs", écrit Sepahnews, ajoutant que les suspects avaient été repérés et étaient suivis de longue date par les services de renseignement des Gardiens.

Le général Soleimani est le symbole du soutien apporté par Téhéran aux autorités de Damas et de Bagdad dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI). L'Iran soutient également le régime de Bachar el-Assad contre les rebelles en Syrie.

La télévision iranienne a diffusé mardi ce qui a été présenté comme sa première interview, dans laquelle le général raconte avoir été présent au Liban pour aider le Hezbollah pendant la guerre entre Israël et le parti chiite à l'été 2006.



Lire aussi

Le général Souleimani raconte sa guerre israélo-libanaise de 2006

Les photos de Nasrallah et l’interview de Souleimani, autant de messages iraniens

Derrière la diffusion de la photo de Nasrallah, une polémique inutile selon le Hezbollah



Trois "terroristes" soutenus par "les services secrets israélo-arabes" ont été arrêtés alors qu'ils préparaient un attentat contre le général Kassem Souleimani, ont annoncé jeudi les Gardiens de la Révolution iraniens.

Les trois suspects "avaient été envoyés à l'étranger" et "des sommes importantes ont été dépensées afin de les former et de les préparer",...

commentaires (7)

Je ne suis pas pour sa disparition... mais il faut savoir que tout ce qui monte descend et dans l’histoire aucun empire n’a pu résister au temps

Bery tus

00 h 51, le 04 octobre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Je ne suis pas pour sa disparition... mais il faut savoir que tout ce qui monte descend et dans l’histoire aucun empire n’a pu résister au temps

    Bery tus

    00 h 51, le 04 octobre 2019

  • Plus jamais vivre sans la resitance laissez moi rire. Il y avais un pre-parti iranien, il y aura un post parti iranien. Wait and see la chute fera mal

    Thawra-LB

    21 h 34, le 03 octobre 2019

  • Il va falloir s'y faire, He is there to stay. Le Liban ne pourra plus jamais vivre sans la résistance, par contre, sans ceux qui ny pourront rien, juste que ouvrir la G.G le liban pourra faire sans. Éduqué je veux bien , mais ça dépend par qui avec qui .

    FRIK-A-FRAK

    21 h 13, le 03 octobre 2019

  • ”Si j’avais su” avait-il dis au libanais pendant que le pays se faisait detruire pour la gloire de l’empire perse. Certains s’entetent a nous faire avaler que le Hezb est fort. WE GET IT! mais nous n’en voulons toujours pas pour autant. Ce parti a trahis la confiance des libanais again and again. Il est accusé de traffic d’armes, de drogue (que l’on vend a des enfant quand meme!), et d’assassinats politiques. On peux dire ce qu’on veux sa changera rien dans la tete du libanais de tout les jours. Le hezb fait tomber le liban biienn bas en terme d’image et de qualité de vie. POINT FINAL! les fanfaronades on se les gardes pour notre hubris pas pour le developpement d’une societe. Helas n’est pas eduqué qui veux

    Thawra-LB

    20 h 00, le 03 octobre 2019

  • TIENS, ILS ONT CREE DES SERVICES SECRETS ISRAELO-ARABES POUR L,OCCASION.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 41, le 03 octobre 2019

  • normal qu'il y echappe. ils sont bien versé en attentat apres tout les politiciens qu'ils on tué chez nous.

    Thawra-LB

    18 h 20, le 03 octobre 2019

  • Puisqu'il est question du "si j'avais su " de 2006 , il est étonnant que ceux qui y font référence oublie qu'il y a 1 mois de cela le leader H.N avait envoyé en usurpie 3 "rappels" d'un vaccin qui ont eu pour effet de calmer immédiatement les piqures de moustiques qui nous sont tombées du sud au sud . Oh , pas grands choses juste des suppositoires à effet hyper calmants , et il "avait su" pourtant. Pour les admirateurs ébahis , pensez vous que eux là-bas "avaient su" avant de s'en prendre à la banlieue sud de Beyrouth ? j'aimerai bien qu'on leur demande !

    FRIK-A-FRAK

    18 h 02, le 03 octobre 2019