Moyen Orient et Monde

Netanyahu signe un accord avec un parti militant pour la législation du cannabis

Israël
OLJ
30/08/2019

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a signé hier un pacte avec un petit parti de droite en promettant de légaliser le cannabis médical contre le retrait de cette formation de la course aux élections du 17 septembre. M. Netanyahu, le plus pérenne des Premiers ministres de l’histoire israélienne, tente de faire le plein de votes à droite afin de remporter ces législatives qui s’annoncent âprement disputées, selon les derniers sondages des médias locaux. Lors d’une conférence de presse avec M. Netanyahu, Moche Feiglin, chef de Zehout (Identité), parti qui prône le respect des libertés individuelles tout en assurant vouloir renforcer l’identité juive dans l’État d’Israël, a annoncé son retrait de la campagne électorale en échange d’une promesse d’un portefeuille ministériel et d’un engagement en faveur de la légalisation du cannabis médical.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Larijani dans une discussion informelle : Les Américains ont commis une erreur stratégique en tuant Soleimani

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants