Rechercher
Rechercher

Liban-États-Unis

Hommage appuyé de l’ambassadrice US à l’armée

L’ambassadrice Richard et des représentants de l’armée américaine assistant hier à un exercice de tirs réels organisé par l’armée à Akoura. Photo tirée du site de l’ambassade US

L’ambassadrice des États-Unis Elizabeth Richard a exprimé hier le soutien sans ambages de son pays à l’armée libanaise lors de manœuvres militaires de la troupe dans la région militaire de Akoura (caza de Jbeil), au moment où des faucons au sein des cercles de décision à Washington appellent à arrêter l’aide à l’armée libanaise dans le cadre des sanctions US frappant le Hezbollah et sa mainmise sur le pays. Dans une allocution à la presse, la diplomate américaine, qui assistait avec des représentants de l’armée américaine à un exercice de tirs réels organisé par l’armée, a félicité la troupe pour « avoir fait montre d’un professionnalisme et d’une sophistication remarquables lors de l’exécution de manœuvres complexes en utilisant des armes et des équipements de technologie avancée ». Elle a qualifié dans ce cadre l’exercice de tirs réels d’« opération extrêmement difficile comportant de nombreuses pièces mobiles », notant que « la communication entre tous les éléments était extraordinaire ».

« C’est un honneur pour moi d’être l’invitée de l’armée libanaise », a-t-elle indiqué, avant d’ajouter : « Nous croyons fermement dans cette armée et j’espère que tous les Libanais croient aussi en elle. »

L’exercice de tirs réels a utilisé une variété d’équipements militaires, y compris des véhicules Bradley, des avions A-29, des hélicoptères Huey et Humvees, pour effectuer un large éventail de manœuvres aériennes et terrestres, notamment des opérations de surveillance, d’attaque, de recherche et sauvetage.

L’équipement militaire fourni par le biais de l’assistance militaire américaine est entretenu et utilisé par des soldats et des aviateurs libanais, ce qui démontre la capacité de l’armée libanaise de générer des forces entraînées et prêtes à opérer, objectif central du programme de mobilité protégée entre les États-Unis et le Liban.

Dans ses commentaires à la presse, l’ambassadrice US a souligné la livraison de Humvees et d’équipements de sécurité la semaine dernière, d’une valeur de plus de 60 millions de dollars.

Depuis 2006, le gouvernement américain a fourni au Liban plus de 1,7 milliard de dollars d’assistance en matière de sécurité.



L’ambassadrice des États-Unis Elizabeth Richard a exprimé hier le soutien sans ambages de son pays à l’armée libanaise lors de manœuvres militaires de la troupe dans la région militaire de Akoura (caza de Jbeil), au moment où des faucons au sein des cercles de décision à Washington appellent à arrêter l’aide à l’armée libanaise dans le cadre des sanctions US frappant le...

commentaires (0)

Commentaires (0)