X

À La Une

Elissa prépare le "dernier album" de sa carrière et dénonce les "mafias"

musique Sollicitée par L'Orient-Le Jour, la chanteuse a indiqué ne pas souhaiter faire de commentaire


OLJ
20/08/2019

La star de la chanson libanaise Elissa a reçu le soutien d'un grand nombre de célébrités après avoir annoncé, lundi, à ses 13,6 millions de "followers" sur Twitter que son prochain album sera le dernier parce qu'elle ne peut plus travailler dans un milieu dominé, selon elle, par "des mafias". Sollicitée par L'Orient-Le Jour, Elissa a indiqué ne pas souhaiter faire de commentaire

"Je prépare ce nouvel album avec beaucoup d'amour et de passion. Car il s'agira là du dernier de ma carrière. J’annonce cela le cœur lourd, mais avec beaucoup de conviction, car je ne peux pas travailler dans un domaine similaire aux mafias. Je ne peux plus être productive", a-t-elle écrit lundi sur son compte twitter.



Très vite, elle a reçu le soutien d'autres célébrités telles que Haïfa Wehbé, Maya Diab,  Shams, Assala Nasri, Cyrine Abdel Nour et Ramy Ayach.


Alors que ses fans demandaient des éclaircissements quant à sa décision, elle s'est contentée d'écrire mardi, toujours sur Twitter : "Tout ce que je peux dire aujourd’hui, c'est que je vous aime du fond du cœur, et n'oubliez pas, un album est en route".





Il y a un an, Elissa avait révélé, via une chanson, avoir été atteinte d'un cancer du sein dont elle est aujourd'hui guérie. Une annonce qui avait ému ses fans au Liban et dans la région. Dans une chanson intitulée "Ila Kol Elli Bihebouni" -"A tous ceux qui m'aiment" en arabe- et qui s'adressait à ses proches et fans, la star racontait son combat contre la maladie.

Elissa, Elissar Khoury de son vrai nom, est née le 27 octobre 1972 à Deir el-Ahmar, dans le caza de Baalbeck, dans la Békaa. A ce jour, cette reine des charts et égérie de plusieurs marques de luxe a vendu plus de 30 millions d'albums. Cela fait déjà quelques années qu'elle est indétrônable au classement des stars qui dominent le marché de la chanson arabe. Chanteuse découverte en 1992 par le télé-crochet Studio el-Fann, devenue vedette primée internationalement après une série de neuf albums qui marquent un parcours sans faute entre 1999 et 2014, elle est surtout reconnue pour son timbre de voix clair et duveté, qui véhicule souvent des ballades lyriques amoureuses à fleur de peau en dialectes égyptien et libanais et qui a ravivé en quelque sorte la chanson libanaise classique.


Pour mémoire

Élissa vole la vedette à un Marcel Ghanem conquis

Elissa, plus vivante que jamais

Elissa, éternellement amoureuse et inlassablement adorée

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Chaccal Marie Hélène

Elle a reçu le soutien d’autres celebrites , plus a l’aise qu’elle avec la « mafia « ?

Bery tus

Ça me fait sourire .. comment les gens en arrive à ne pas aimer un artiste juste par son affiliation politique

Et avec ça on veut que le Liban change lool

libanais étranger au liban

c'est qui elle ?

Feyrouz la diva a arrêté de chanter mais elle vend des albums, des MP3, des DVD mondialement encore et toujours

Cette chanteuse veut arrêter de chanter? Bah demain, matin à 08h00, tout le monde aura oublié qu'elle a jamais existé comme artiste.

Je le dis parce que de l'étranger, je ne le connais pas et qu'elle arrête de chanter ne va pas trop nous manquer :) Mais bon...Ce qu'elle dit dans ce monde du showbiz est valable partout et dans tous les pays.

Pour une fois , le liban n'a pas le monopole de la chose.

Sarkis Serge Tateossian

Il y a les créations artistiques contractualisées clé en main.. Et il y a les contrats à la libanaise.
Que viennent faire les mafias dans cette "essa gharibi" c'est vrai quoi, un peu de sérieux "ya 3alam"

PAUL TRONC

On comprend donc qu'elle n'ira jamais chanter en Italie. Lol.

Joli coup de pub ! on attend son dernier album avec les pizzas siciliennes au four et au moulin .

Eddy

Courageuse, bravo

L'Orient-Le Jour

Merci pour votre remarque, l'erreur a été corrigée.

Tina Chamoun

Petite erreur dans le chapeau du papier: la chanteuse et non pas le chanteur:)

Tina Chamoun

Bon coup de marketing "émotionnel" pour la promo de son album. Lol.

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Les Iraniens sont-ils allés trop loin ?

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants