X

Dernières Infos

Budget : Kanaan répond aux critiques de Geagea

Liban
OLJ
12/07/2019

Le président de la commission parlementaire des Finances et du Budget, le député Ibrahim Kanaan (Courant patriotique libre), a répondu vendredi aux critiques formulées la veille par le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, au sujet du projet de budget pour l'année en cours que le Parlement est appelé à adopter la semaine prochaine.



"Contrôler toutes les institutions publiques, annuler les budgets annexes (...) et les autorisations de crédits qui ont aggravé la dette, ainsi que la réduction du déficit. Voilà une partie des réformes que prévoit le projet de budget approuvé par la commission des Finances", a écrit M. Kanaan sur Twitter, en réponse à M. Geagea.

Hier, le chef des FL avait estimé que le projet de budget de l'année en cours, tel qu'approuvé par la commission, n'était pas à la hauteur des enjeux.

Ibrahim Kanaan avait pour sa part annoncé que le déficit public prévu dans la version du texte du gouvernement et qui se chiffrait à 7,59%, avait finalement été revu à la baisse à 6,59% après l'examen du texte par la commission.

Celle-ci a terminé mardi l’examen du projet de loi de finances pour 2019, un texte qui sera adopté avec plusieurs mois de retard sur le calendrier prévu par la Constitution mais qui doit traduire par des actes les engagements de réformes pris par les dirigeants libanais lors de la conférence de Paris d’avril 2018.

Le président du Parlement Nabih Berry a fixé trois séances de la Chambre mardi, mercredi et jeudi prochains, à raison de deux réunions par jour, afin de voter le projet de budget de l'année en cours.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants