Le billet de Gaby NASR

L’appel du vide

Billet
Gaby NASR | OLJ
05/07/2019

C’est vraiment pas de chance! Arrivés juste au bord du gouffre dans le Chouf… et puis raté ! Dommage, on aura manqué une animation d’un genre nouveau. Le pays a déjà connu les castagnes interchrétiennes, interchiites, intersunnites, interpalestiniennes, palestino-chiites… restait encore la béchamel druzo-druze, c’est loupé !

Maigre consolation : comme tout le monde veut maintenant participer au rabibochage, c’est le ballet des ploucs qui reprend son cours. En ce début de 3e millénaire, les uns et les autres en sont encore à tâter la consistance communautaire de leurs chefs mégalos respectifs, qui viennent nous liquéfier régulièrement le mental avec leur langue de bois. Une pelletée de maronites, une truellée de sunnites, un chouïa de chiites, une pincée de druzes, le tout saupoudré d’un paquet de byzantins. Sans oublier la kyrielle des autres qui vont se vexer parce qu’il n’y a pas la place ici pour les citer. Mais partout l’équilibre confessionnel est sauf : clocher et minaret, tiare et turban, cantique et muezzin, goupillon et chapelet... Éternel balancier d’un pays qui va à reculons.

Alors navettes et chassés-croisés se succèdent et aboutissent invariablement à la même parade débile devant les caméras. On repère quelques lumières, un large éventail d’éteignoirs insignifiants et une cohorte de vieux canassons en rade. Bref, l’image d’une classe politique qui étincelle de mille feux dans le miteux, le crapoteux et le crapuleux…

Mais dans quel cloaque sommes-nous donc tombés pour qu’à chaque coin de fréquence télé ou radio, au détour d’un réseau social ou à l’abri d’un palais bunkérisé, on trébuche sur un ahuri qui dégaine sa religion comme un pervers déballerait ses glandes.

Une bonne quinzaine de communautés, sans compter les tribus et les familles, toutes affublées d’un chef, quelque fois deux. Vont-ils s’entendre ou s’en mettre plein la gueule ? Quel avenir pour cette république de poche ? Difficile de raconter le vide sans tomber dedans.

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Remy Martin

Notre Cèdre, emblème nationale, devrait-il bientôt être remplacé par un Trou Noir ... ?

Honneur et Patrie

La Fayette, nous voilà !
Gaby Nasr, nous voilà !

Depuis l'aube avant l'aurore, nous sommes à la queue leu leu devant notre ordi dans l'attente de la parution de L'Orient-Le Jour pour voir si le billet de Gaby Nasr est au rendez-vous. Nous voilà heureux de vous lire. Merci habibi gaby !

C- F- Contributions et Interprétations

"Difficile de raconter le vide sans tomber dedans."
Le saut dans le vide sans l’élastique, est notre sport favori……

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE VIDE ET LES BIDONS VIDES ET L,AUDITOIRE AUSSI VIDE CAR FLOTTANT AVEC SILENCE ET HEBETUDE DANS LE VIDE ET L,ACCEPTANT AVEC RESIGNATION.
QUE DE VIDES A VIDER !

Zahar Nicolas

Réalité excellemment decrite dans tout ce qu'elle contient de triste nullité

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah de plus en plus convaincu d’un complot dirigé contre lui

Un peu plus de Médéa AZOURI

Frères et sœurs d’armes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants