Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Nouvelle opération de retour volontaire de 621 réfugiés syriens

Cette opération, comme les précédentes, a été organisée par la Sûreté générale.

Quatre bus syriens garés en présence de soldats libanais. Photo Ani

Plus de 600 réfugiés syriens ayant fui la guerre dans leur pays et qui sont installés depuis en territoire libanais ont été rapatriés samedi dans le cadre d'une nouvelle opération de retour volontaire organisée par la Sûreté générale (SG).

Selon un communiqué publié dans la journée, "la SG a assuré le retour volontaire de 621 déplacés syriens en provenance de plusieurs régions libanaises à travers les postes frontaliers de Masnaa et de Qaa, dans la Békaa, ainsi que celui de Abboudiyé, au Liban-Nord, en coopération et en présence du Haut-commissariat des réfugiés de l'ONU"

Selon la SG, le régime syrien a affrété des bus pour ces déplacés rassemblés à cet effet dans les points de rassemblements habituels à Beyrouth, Bourj Hammoud (Metn), Tripoli (Liban-Nord), Saïda et Nabatiyé (Liban-Sud), ainsi qu'aux postes frontaliers de Masnaa, Qaa et Abboudiyé".

Selon les chiffres du Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU, le Liban accueille un peu plus de 970.000 réfugiés syriens, officiellement inscrits sur les registres onusiens. Les trois quarts de ces réfugiés vivent sous le seuil de pauvreté. Alors que leur retour en Syrie fait désormais partie du discours de toutes les formations politiques, ces dernières s'écharpent sur la nécessité de coopérer ou pas avec le régime de Bachar el-Assad pour assurer ce retour. La communauté internationale, elle, appelle à un règlement politique du conflit avant d'assurer le retour des réfugiés.

Selon la Sûreté générale, plus de 170.000 réfugiés syriens sont rentrés dans leur pays entre décembre 2017 et mars 2019 dans le cadre d'opérations de "retour volontaire", organisées par ce service de sécurité en coordination avec le régime syrien.



Lire aussi

Expulsions sommaires de réfugiés syriens : la SG réfute les accusations d'ONG

La France « n’est pas insensible » aux conséquences de la présence des réfugiés syriens au Liban

Réfugiés syriens : la proposition de Geagea bute contre le mutisme et... les réalités

Réfugiés syriens : Geagea prône une coopération étroite avec la Russie





Plus de 600 réfugiés syriens ayant fui la guerre dans leur pays et qui sont installés depuis en territoire libanais ont été rapatriés samedi dans le cadre d'une nouvelle opération de retour volontaire organisée par la Sûreté générale (SG).Selon un communiqué publié dans la journée, "la SG a assuré le retour volontaire de 621 déplacés syriens en provenance de plusieurs...
commentaires (1)

IL FAUT COOPERER AVEC QUI QUE CE SOIT POUR LE RETOUR AU PLUS VITE DES REFUGIES SYRIENS EN SYRIE. ILS SONT UNE CHARGE POUR LE PAYS.

LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

17 h 36, le 01 juin 2019

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • IL FAUT COOPERER AVEC QUI QUE CE SOIT POUR LE RETOUR AU PLUS VITE DES REFUGIES SYRIENS EN SYRIE. ILS SONT UNE CHARGE POUR LE PAYS.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    17 h 36, le 01 juin 2019

Retour en haut