X

Liban

Raya el-Hassan annonce des mesures de sécurité plus efficaces et plus rapides à l’AIB

Sécurité aéroportuaire
OLJ
23/05/2019

La ministre libanaise de l’Intérieur Raya el-Hassan a annoncé hier la prochaine mise en place de mesures de sécurité plus efficaces et plus rapides à l’Aéroport international de Beyrouth, dans le cadre d’un projet de 3,5 millions d’euros, financé par l’Union européenne et destiné à développer la sécurité de l’AIB.

« Le nombre de comptoirs de contrôle de la Sûreté générale va passer de 22 à 34 pour les départs, et de 32 à 46 pour les arrivées, ce qui va contribuer à réduire considérablement les files d’attente », a-t-elle souligné dans un discours lors d’une cérémonie autour de ce projet. « La mise en place de techniques avancées de contrôle des passeports va également accélérer les procédures », a-t-elle ajouté. La ministre a également annoncé la mise en place de scanners de bagages plus performants, une fois les travaux d’agrandissement de l’aéroport achevés.

C’est au cours d’une visite au Centre d’entraînement pour le renforcement de la sûreté aéroportuaire (Cersa) à l’AIB que la ministre de l’Intérieur a fait part de ces projets, sachant que le ministère de l’Intérieur est l’organisme de tutelle de la sécurité aéroportuaire et du Cersa.L’événement a également vu la présence de la représentante de la Délégation européenne, l’ambassadrice Christina Lassen, mais aussi de représentants onusiens. « L’UE et son partenaire chargé de l’application du projet, l’ICMPD, ont travaillé étroitement avec les forces armées libanaises, les FSI, la Sûreté générale et les douanes pour s’assurer que les Libanais et tous les autres passagers qui utilisent l’aéroport sont en sécurité lorsqu’ils partent pour l’étranger ou atterrissent à Beyrouth », a dit Mme Lassen pour l’occasion. Selon une source proche du dossier, le projet financé par l’UE ne comprend pas uniquement l’achat d’équipements ultramodernes pour le contrôle des bagages, mais il permettra aussi aux agents de contrôle des FSI et d’autres services de sécurité basés à l’AIB « de bénéficier de formations de pointe », leur permettant « de mieux sécuriser les postes-frontières et le trafic des passagers, mais aussi de prévenir et de traiter des attaques terroristes, en approfondissant les techniques de lecture des scanners et de détection d’explosifs ». Étalé sur 18 mois, ce projet, dont la mise en place a débuté en septembre dernier, devrait se poursuivre jusqu’en 2020.

Selon une autre source informée contactée par L’Orient-Le Jour, « le système de scannage des bagages devrait être totalement modifié, dès le 1er juillet, date de la mise en fonction des nouveaux équipements ». « Les passagers en partance ne seront plus contrôlés avant l’opération d’enregistrement et de dépôt des bagages. » Et ce pour rendre plus fluide le trafic des passagers. Leurs bagages passeront directement par des scanners, après avoir été déposés lors de l’enregistrement auprès des compagnies d’aviation. C’est alors que les passagers seront soumis aux divers contrôles des FSI et de la SG, avec leurs bagages à main qui seront aussi scannés.

C’est dans ce cadre que se déroulent les travaux d’élargissement des infrastructures de contrôle des passagers à l’AIB, qui provoquent souvent de longues files d’attente.


Pour mémoire

Encore un bon mois de travaux à l’AIB : les voyageurs invités à faire preuve de patience

Agrandissement de l’AIB pour 18 millions de dollars

Le "nouvel aéroport de Beyrouth" sera inauguré en juin

Près de 2 millions de touristes au Liban en 2018, selon le WTTC

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Très positive. Bravo

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QU,EN EST-IL DES MESURES D,ASSAINISSEMENT DES DOUANES DE L,AEROPORT ET LE CONTROLE DES DROITS QUI DEVRAIENT ETRE PERCUS SUR PRATIQUEMENT TOUT CE QUI PASSE LES FRONTIERES POUR LE COMPTE DE L,ETAT... QUI QU,IL SOIT L,IMPORTATEUR OU PLUTOT LE TRAFIQUANT ET PROFITEUR ?

Bustros Mitri

Enfin on met en place un système logique de controle des bagages, tel qu' on peut le trouver partout dans les pays ou la sécurité passe avant tout !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ENCORE FAUT-IL LES VOIR CES MESURES DE SECURITE !

Liberté de Penser

Parfait Madame La Ministre. Peut on connaître la date de fin des travaux entrepris actuellement et donc celle de la mise en place de ces nouvelles dispositions ?

NAUFAL SORAYA

Cette mesure fera certainement plaisir à plus d'un...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants