Liban

Aoun entre le respect de la 1701 et le « droit naturel » à la défense

OLJ
19/04/2019

Le chef d’état-major britannique, le général Nicholas Carter, en visite au Liban, a été reçu hier par le président Michel Aoun et par le Premier ministre Saad Hariri. L’aide britannique à l’armée libanaise et la coopération militaire a été au cœur des échanges.

Le chef de l’État a affirmé devant son visiteur que « le Liban respecte entièrement la mise en application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU et maintient le calme et la stabilité le long de sa frontière sud, en dépit des violations répétées des espaces terrestre, aérien et maritime du Liban ». Il a cependant souligné que le Liban avait « un droit naturel » à se défendre contre toute attaque israélienne.


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.