X

La Dernière

Sarah’s Bag salue les « Women of Wonder »

Mode
12/03/2019

Sarah’s Bag, l’entreprise équitable de sacs extraordinaires, n’a pas attendu la Journée internationale des droits de la femme pour saluer le mérite de chaque femme qui se distingue par un talent mis au service d’autrui ou un rayonnement qui profite à la société. Depuis le début du mois, de nombreuses femmes reçoivent ainsi, sans s’y attendre, un magnifique badge tissé, brodé en lettres d’or de la question « Who Runs the World? » et souligné des mots « Women of Wonder ». Le partage des photos sur les réseaux sociaux a lui-même fait merveille, créant une communauté spontanée de femmes sensibles à cette reconnaissance et affichant fièrement leur appartenance à un réseau de magiciennes prêtes à tout pour contribuer au nécessaire changement qui ne se fera pas sans elles. « Nous avons travaillé avec tant de femmes inspirantes de tous les horizons au cours de la dernière année, et leurs réalisations appellent une célébration », souligne la maison née d’une étincelle entre le désir de Sarah Beydoun d’autonomiser les femmes détenues dans les prisons libanaises, le talent d’une poignée de créatrices et designers, et le fervent accueil du public pour cette initiative dont le succès ne cesse de croître depuis bientôt 20 ans.

« Le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, nous unissons les forces puissantes et féminines au sein de notre nouvelle alliance, Women of Wonder. Nous allons offrir à ces femmes influentes des emblèmes qui posent fièrement la question : “Qui dirige le monde ?” Ces emblèmes sont une invitation à rester fidèles à elles-mêmes, à continuer de se montrer fortes et fières de ce en quoi elles croient et à encourager les femmes de leur entourage. Car nous croyons que les femmes autonomisées autonomisent les femmes. » Réalisés en noir, bleu ou rose, ces badges en ont réconforté plus d’une et resserré entre elles la solidarité. Entre sourires modestes et fierté légitime, les femmes saluées par Sarah’s Bag ont désormais un signe de reconnaissance et d’appartenance qui leur parvient d’un modèle d’entreprise inédit au Moyen-Orient. L’éthique et la philosophie de Sarah’s Bag sonnent dès aujourd’hui le ralliement.


Pour mémoire 

Du « hot stuff » chez Sarah’s Bag

Disco délire chez Sarah’s Bag

Sarah Beydoun lauréate du prix Oslo Business for Peace

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants