X

À La Une

"Le mariage civil pas la guerre civile", réclament des dizaines de manifestants à Beyrouth

Liban

 "Je veux me marier civilement au Liban car j'ai la phobie de l'avion", pouvait-on lire sur une pancarte brandie par certains manifestants. 

OLJ/AFP
23/02/2019

Des dizaines de personnes ont manifesté samedi à Beyrouth pour appeler l'Etat à reconnaître les mariages civils célébrés sur son territoire, sur fond d'une nouvelle polémique autour de la légalisation des unions non religieuses au Liban.

Les manifestants ont brandi des pancartes arborant divers slogans : "Le mariage civil pas la guerre civile", en allusion au conflit qui a secoué le pays de 1975 à 1990, ou encore "Je veux me marier civilement au Liban car j'ai la phobie de l'avion".

De nombreux couples libanais se rendent généralement dans les pays voisins, notamment à Chypre, pour conclure une union civile. Au Liban, seuls les mariages religieux, chrétiens et musulmans, sont autorisés et enregistrés auprès des tribunaux de chacune des 18 communautés religieuses reconnues dans le pays. Les mariages civils ne peuvent y être contractés, mais une fois conclus à l'étranger, ils sont enregistrés dans les fichiers d'état-civil.


(Lire aussi : Mariage civil : Raï en faveur d'une "loi civile unique pour tous les Libanais")


La nouvelle ministre de l'Intérieur, Raya el-Hassan, a toutefois ouvert une brèche en se prononçant récemment en faveur du mariage civil. "Personnellement, je suis pour qu'il y ait un cadre régulant le mariage civil", avait affirmé la semaine dernière Mme el-Hassan lors d'une interview sur la chaîne Euronews. "Je vais essayer d'ouvrir la porte pour un dialogue sérieux et profond", avait-elle promis, y compris "avec toutes les instances religieuses (...) pour que le mariage civil soit reconnu".

Les réactions ne se sont pas faites attendre, notamment dans les milieux religieux. "Nous refusons le mariage civil parce qu'il va à l'encontre de la charia" (loi islamique), a rétorqué Dar el-Fatwa. Le conseil supérieur chiite lui a emboîté le pas, posant également son veto.

Le projet a toutefois été favorablement accueilli par le patriarche maronite, Béchara Raï, qui s'est dit en faveur d'un "mariage civil mais sur la base d'une loi contraignante.

En 2013, le ministère libanais de l'Intérieur avait défrayé la chronique en enregistrant un premier mariage civil célébré au Liban, renforçant l'espoir d'une éventuelle légalisation.
En 1998, le gouvernement libanais avait approuvé un projet de loi instaurant le mariage civil dans le pays. Celui-ci avait toutefois tourné court en raison de son rejet catégorique par les autorités religieuses, qui pèsent traditionnellement sur l'échiquier politique local. 



Lire aussi
Ibrahim Traboulsi : Le débat sur le mariage civil ne doit pas prendre la forme d’un conflit

Droits de l’homme et situation dans les prisons, parmi les priorités de Raya el-Hassan

Mariage civil : un nouveau coup d’épée dans l’eau ?

Mariage civil au Liban : le « niet » du clergé sunnite à Raya el-Hassan

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,UN N,A RIEN A VOIR AVEC L,AUTRE... TROUVEZ UN AUTRE SLOGAN !

AIGLEPERçANT

Il y a une grosse blague qu'on a l'habitude de se faire, quand on vient nous annoncer le mariage d'une personne , très souvent on répond " contre qui il se marie " .

Dans le fond un aveu de mariage cache toujours le début d'une déclaration de guerre camouflée.

Potentiellement , ohhhhh on rigole un peu .

Dernières infos

Les signatures du jour

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Ces documents officiels qu’on griffonne encore à la main

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants