X

À La Une

Le législateur et ancien ministre Robert Ghanem emporté par une crise cardiaque

Liban

L'ancien ministre, plusieurs fois candidat à la présidentielle, originaire de Saghbine dans la Békaa, est décédé à l'âge de 76 ans. 

OLJ
10/02/2019

L'ancien député et ministre Robert Ghanem, grand législateur et plusieurs fois candidat à la présidentielle, est décédé dimanche d'une crise cardiaque. 

M. Ghanem était né en 1942, à Saghbine, dans la Békaa. Diplômé de la Faculté de Droit de l'Université Saint-Joseph, M. Ghanem a commencé sa carrière politique en 1962, en tant que secrétaire de la Commission des Affaires étrangères au Parlement libanais, alors qu'il poursuivait encore ses études. C'était le fils de l'ancien commandant en chef de l'armée libanaise, Iskandar Ghanem.

Trente ans plus tard, en 1992, il fait son entrée au Parlement en tant que député de la circonscription de Rachaya-Békaa Ouest, un siège qu'il conservera plusieurs dizaines d'années, se faisant un nom comme grand législateur. En 1995, il est nommé ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement de Rafic Hariri. 

En 2004, il s'oppose à l'adoption d'un amendement constitutionnel reconduisant le président Emile Lahoud à la tête de l'Etat, et annonce sa candidature à la présidentielle. Il finit par se retirer à la demande de Rafic Hariri. Trois ans plus tard, il se désiste à nouveau de la présidentielle en faveur de Michel Sleimane.  Député indépendant, il est toutefois proche du mouvement du 14 Mars, et fait partie, dès 2005, du bloc du courant du Futur. 

Lors de la campagne électorale de 2018, il annonce la fin de ses 26 ans de carrière parlementaire, au cours de laquelle il s'est notamment illustré à la tête de la commission parlementaire de l’Administration et de la Justice.

Robert Ghanem était marié à la journaliste Viviane Haddad, ancienne collègue au Jour puis à L'Orient-Le Jour. Il avait deux fils, Alexandre et Nadeem.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

Les meilleurs s'en vont...
Irène Saïd

Lecteurs OLJ

Un grand Seigneur tire sa révérence.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN HOMME QUE J,ADMIRAIS. QUE SON AME REPOSE EN PAIX.

Avangarde

Très grand législateur qui a laissé l'impression, à raison, au peuple et à certains autres parlementaires, que le Parlement s'est vidé à la fin de son mandat !

Condoléances à sa famille et à notre pays !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Relations libano-syriennes : des changements en douce sans polémique gouvernementale

Commentaire de Anthony SAMRANI

Arabes-Israël : une liaison dangereuse

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué