X

Diaspora

L’Institut Kanoun de droit comparé est né au Brésil

Associations

Cette nouvelle organisation regroupe les professionnels du secteur juridique d’origine libanaise et contribuera à renforcer les liens culturels avec le Liban.

21/01/2019

Les Libanais et les Brésiliens d’origine libanaise ont participé au développement du Brésil dès les débuts de la nation, avant même 1880, date à laquelle la grande émigration vers ce pays a commencé. Ils se trouvent dans presque tous les secteurs professionnels et, avec le temps, ils ont fondé des associations dans le but de former des réseaux. La dernière association à voir le jour est l’Institut « Kanoun »* de droit comparé Brésil-Liban, qui a été fondé dans la résidence du consulat général du Liban le 10 octobre 2018 à São Paulo. À cette occasion, les statuts ont été signés en présence du consul général du Liban à São Paulo, Rudy el-Azzi, qui a lancé cette initiative afin de réunir des professionnels du même secteur.

Cet institut a pour but de réunir des juges, procureurs, avocats, notaires, académiciens en droit, ainsi que tous les professionnels du secteur juridique d’origine libanaise, sans objectif politique. Il est présidé par Ricardo Maluf. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de l’ancien ministre des Relations extérieures du Brésil, le juge et magistrat Francisco Rezek (voir L’OLJ du 2 février 2013), du juge fédéral Ali Mazloum, du conseiller à la cour d’appel, Carlos Henrique Trevisan, du président du Club Monte Libano, Ricardo Batah, et des membres fondateurs de l’Institut Kanoun.

L’une des premières activités de l’institut a été l’invitation de l’écrivain et directeur du Centre des études et cultures de l’Amérique latine de l’USEK Roberto Khatlab, pour une conférence sur le Liban et ses relations avec le Brésil, l’immigration, la culture, le 23 novembre dernier. L’objectif de la conférence, comme l’a indiqué M. Maluf, était de promouvoir l’échange culturel et de fortifier les liens entre les associés fondateurs de l’Institut Kanoun et les nouveaux membres, ainsi que de divulguer la connaissance sur les racines et origines familiales des avocats.

Pour les médecins et les ingénieurs aussi

Comme l’a précisé M. Azzi dans son discours d’inauguration, l’un des principaux objectifs de cet institut sera de fortifier les liens avec les associations déjà existantes. Voilà pourquoi il a reçu, le 9 novembre, le président de l’Association médicale Liban-Brésil** – AMBL – Ranato Assad. L’AMBL a été fondée en 1997 à São Paulo en vue de renforcer les liens avec le Liban et les émigrés libanais. Pendant cette visite, l’AMBL a présenté le programme SAHA (santé) des médecins de l’association qui assurent des consultations et des traitements gratuitement à des Libanais ayant des difficultés financières, à l’hôpital Oswaldo Cruz de São Paulo. Ce programme est ouvert à d’autres médecins d’origine libanaise qui veulent participer à l’association et/ou au programme SAHA.

L’autre association en cours de formation, avec l’appui du consulat général, est la BINA – Association des ingénieurs brésiliens d’origine libanaise. En octobre 2018, des ingénieurs se sont réunis à la résidence du consulat pour établir les statuts de la profession, vu qu’au Brésil, plusieurs grandes entreprises de construction appartiennent à des Brésiliens d’origine libanaise.

Concernant les jeunes d’origine libanaise, le consul général a déjà organisé en 2018 une première rencontre des 18-25 ans***, dans l’objectif de s’informer sur leurs racines, créer un réseau, leur faire connaître le Liban, son histoire, sa culture et ses traditions, et de participer aux conférences et voyages de découverte du Liban.

*institutokanoun@gmail.com

** ambl.diretoria@yahoo.com

*** gabinetecgl@gmail.com

Cette page est réalisée en collaboration avec l’Association RJLiban. E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants