Conflit

Moscou accepte une supervision allemande dans le détroit de Kertch

Le ministre russe des Affaires étrangères a annoncé hier que le président Vladimir Poutine avait accepté une proposition de la chancelière allemande Angela Merkel visant à permettre à des experts allemands de superviser la navigation dans le détroit de Kertch, théâtre d’un violent accrochage entre les marines russe et ukrainienne en novembre. Sergueï Lavrov a précisé que le Kremlin avait donné son feu vert il y a un mois, mais que les experts allemands n’étaient pas encore arrivés sur place. En déplacement à Moscou, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, s’est félicité de son côté que le trafic maritime soit redevenu normal dans le détroit de Kertch, qui sépare le territoire russe de la péninsule ukrainienne de Crimée annexée par la Russie. La marine russe a arraisonné en novembre trois navires de guerre ukrainiens qu’elle accusait d’être entrés dans les eaux territoriales russes alors qu’ils empruntaient le détroit de Kertch pour se rendre de la mer Noire à la mer d’Azov, où l’Ukraine dispose de ports.



Le ministre russe des Affaires étrangères a annoncé hier que le président Vladimir Poutine avait accepté une proposition de la chancelière allemande Angela Merkel visant à permettre à des experts allemands de superviser la navigation dans le détroit de Kertch, théâtre d’un violent accrochage entre les marines russe et ukrainienne en novembre. Sergueï Lavrov a précisé que le...

commentaires (0)

Commentaires (0)