X

À La Une

La tempête Norma a touché plus de 22 500 réfugiés, selon le HCR

Liban

Le Liban se prépare à faire face à une nouvelle tempête.

OLJ
13/01/2019

La tempête Norma qui a frappé le Liban la semaine dernière a touché plus de 22 500 réfugiés, a annoncé samedi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

"Le Liban a été le théâtre d'une violente tempête - la tempête Norma - qui a débuté dimanche matin et s'est terminée jeudi à l'aube. Les vents violents, la neige et les fortes pluies ont touché plus de 570 camps à travers le pays, accueillant plus de 22 500 réfugiés", peut-on lire dans un communiqué rapporté par l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

"Le HCR, l'UNICEF et d'autres organisations humanitaires ont collaboré avec les autorités libanaises pour répondre aux besoins des victimes libanaises et des réfugiés, est-il ajouté. Les agences ont d'abord accordé la priorité aux réfugiés les plus touchés. Jusqu'à présent, 10 000 réfugiés ont bénéficié des distributions urgentes et le travail se poursuit pour atteindre tous les réfugiés et sites touchés".

Le HCR rappelle dans son communiqué que "Fatima, une réfugiée syrienne âgée de huit ans, a été emportée par les inondations à Minieh, dans le nord du Liban". Elle est décédée. 

(Lire aussi : Réunion ministérielle pour constater les dégâts de Norma et prendre les mesures nécessaires)


La tempête Norma s’est estompée mercredi, laissant derrière elle d'importants dégâts, qui ont dévoilé l’état lamentable des infrastructures au Liban : autoroutes et tunnels inondés, éboulements, routes affaissées à cause de la pluie ou coupées par la neige ou les crues des rivières... Une nouvelle tempête est attendue dimanche soir. Elle devrait entraîner de fortes pluies ainsi que de la neige et des vents forts à Beyrouth, sans pour autant être de la même intensité que Norma. "Les organisations se préparent à faire face à la nouvelle tempête. Les stocks d’urgence ont été reconstitués", assure le HCR qui affirme qu'"environ 850 camps logeant plus de 70 000 réfugiés sont exposés au danger".

Le Liban accueille quelque 1,3 million de réfugiés syriens ayant fui le conflit qui ravage leur pays depuis 2011, selon le directeur général de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim. Selon le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, un peu plus de 970 000 sont enregistrés sur les registres onusiens. Ils vivent en grande majorité dans des camps informels à travers le pays, notamment dans la vallée de la Békaa (est), frontalière de la Syrie.


Lire aussi

Plaidoyer pour Normal'édito de Issa GORAIEB

Dans la Békaa, le cauchemar de réfugiés syriens, dans l’eau, la boue et les excréments…

Le HCR et la communauté internationale à nouveau cibles du pouvoir

Au Liban, des camps de réfugiés syriens dévastés


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CHOU HAL NORMA YIA AKHI. MNIH MA KEN ESMAH ATTILA OU JEYE MEN 3END EL MINI SULTAN !
QUELLE BLAGUE CES NOMS DE TEMPETES !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants