Rechercher
Rechercher

À La Une - diplomatie

Pas de "consensus" pour un retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe

"Cela n'écarte pas la possibilité d'un changement de la position arabe à l'avenir", explique le secrétaire général adjoint de la Ligue, Hossam Zaki,, en refusant de préciser quels pays s'opposent au retour de Damas.

La Ligue arabe, réunie en son siège au Caire. Photo d'archives AFP

La Ligue arabe a annoncé lundi que l'organisation n'avait pas trouvé de "consensus" pour un retour en son sein de la Syrie, dont le statut de membre a été suspendu en raison de la guerre dans ce pays depuis 2011.

"Les discussions récentes à ce sujet n'ont pas abouti à un consensus", a déclaré le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Hossam Zaki, lors d'une conférence de presse au Caire. "Cela n'écarte pas la possibilité d'un changement de la position arabe à l'avenir", a-t-il ajouté, en refusant de préciser quels pays s'étaient opposés au retour de Damas.

La Syrie a été mise au banc du monde arabe depuis sa suspension par la Ligue en novembre 2011, quelques mois après le début de la révolte dans ce pays.

Cette prise de parole intervient alors que le président soudanais Omar el-Béchir a effectué la semaine dernière une courte visite à Damas, où il a rencontré son homologue Bachar el-Assad, plaidant pour "un retour rapide de la Syrie sur la scène internationale". Cette visite a été effectuée sans "coordination" avec la Ligue arabe, a fait valoir Hossam Zaki.

Le plus haut responsable des services de sécurité syriens, le général Ali Mamlouk, s'est lui rendu au Caire samedi pour s'entretenir avec son homologue égyptien, sa deuxième visite officielle en Egypte depuis 2016.


Lire aussi

Les Émirats s’apprêtent à rouvrir leur ambassade à Damas

Rare visite du chef de la Sûreté syrienne en Égypte

Une hirondelle à Damas, l'édito de Issa GORAIEB

Le président soudanais Béchir s'est rendu à Damas pour rencontrer Assad

Ankara travaillerait avec Assad en cas d’élection démocratique

Le Parlement arabe pour la réintégration de la Syrie au sein de la Ligue


La Ligue arabe a annoncé lundi que l'organisation n'avait pas trouvé de "consensus" pour un retour en son sein de la Syrie, dont le statut de membre a été suspendu en raison de la guerre dans ce pays depuis 2011."Les discussions récentes à ce sujet n'ont pas abouti à un consensus", a déclaré le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Hossam Zaki, lors d'une conférence de...

commentaires (4)

A-t-on déjà vu les "Arabes" être capables de se mettre d'accord entre eux pour quoi que ce soit ? Irène Saïd

Irene Said

21 h 18, le 24 décembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • A-t-on déjà vu les "Arabes" être capables de se mettre d'accord entre eux pour quoi que ce soit ? Irène Saïd

    Irene Said

    21 h 18, le 24 décembre 2018

  • La décision de la ligue arabe se fera par ou "en coordination avec" Poutine qui lui décidera qui est héros et qui est zéro... Le jeu de Scrabble entre USA et Républiques Russes continue au détriment des pays du moyen orient qui eux se plaisent dans leurs moyens âges, fait maison, et leur lunettes de soleil tellement archi noires qu'elles nécessites des cannes assorties...

    Wlek Sanferlou

    17 h 45, le 24 décembre 2018

  • Ça va venir. Rien ne résiste au héros vainqueur.

    FRIK-A-FRAK

    16 h 59, le 24 décembre 2018

  • ET QUI JUGERA DES MASSACRES COMMIS, OU BIEN LA LIGUE LES OUBLIE ET LES CLASSE ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    16 h 46, le 24 décembre 2018

Retour en haut