X

À La Une

Colorants cancérigènes : sept sociétés libanaises poursuivies en justice

Liban

Sur les échantillons prélevés par le ministère, "25% contiennent de la Rhodamine B et 28% d'autres colorants interdits", précise Ghassan Hasbani. 

OLJ
17/12/2018

Le ministre sortant de la Santé, Ghassan Hasbani, a annoncé lundi que son ministère avait déféré devant la justice sept entreprises libanaises ayant contrevenu aux règles établies par son ministère en utilisant de la Rhodamine B, un colorant cancérigène employé dans la production de navets marinés. 

"Nous avons mené des examens dans 34 entreprises différentes", a annoncé M. Hasbani lors d'une conférence de presse consacrée aux résultats de ces tests sanitaires. Il a souligné que la "Rhodamine B est interdite dans le monde entier parce qu'elle provoque probablement des cancers, et ne fait pas partie des additifs alimentaires autorisés à l'importation au Liban". Sur les échantillons prélevés par le ministère, "25% contiennent de la Rhodamine B et 28% d'autres colorants interdits", a précisé le ministre. 

"Le ministère de la Santé a dans ce contexte déféré 7 entreprises devant le bureau du procureur général auprès la cour d'appel, afin que la justice prenne les mesures nécessaires à l'encontre de ces sociétés qui violent les règles sanitaires et commercialisent des composants interdits dans l'industrie alimentaire". 

Il a précisé que les entreprises visées par des poursuites judiciaires sont : la société Yahya Abbas, dans le Chouf, Siblani, à Baabda, Hadaek Ghadaq, à Anjar, dans la Békaa, Conserves Modernes Chtaura, à Zahlé, la société Riachi, à Zalka dans le Metn, la société Kabis Ghosn, à Marjeyoun, et al-Dayaa products, à Kfaraaka, au Liban-Nord. 

Ghassan Hasbani a encore affirmé que "pendant les fêtes, le ministère de la Santé va intensifier ses contrôles dans les supermarchés et les commerces afin d'assurer la sécurité alimentaire" des Libanais. 

Au cours des dernières semaines, le ministre sortant de l'Economie, Raëd Khoury, avait suspendu la commercialisation de plusieurs marques de navets marinés contenant des colorants alimentaires interdits. Début novembre, l'Association des consommateurs avait annoncé avoir trouvé de la Rhodamine B, dans de nombreux bocaux de ce type de produits.


Pour mémoire
Colorants cancérigènes : le ministère de l'Economie interdit une nouvelle marque de navets marinés

Colorants cancérigènes : des navets marinés de six entreprises de production retirés du marché libanais

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

Rien que cette horrible couleur artificielle devrait avertir les acheteurs !
Nos grandmères les coloraient avec du jus de betteraves rouges...cela prenait plus de temps et de travail...
Mais aujourd'hui la corruption gangrène aussi les industriels de l'alimentation, et tant pis si les consommateurs tombent malades...l'essentiel est de se remplir les poches plus facilement !
Pauvre Liban, même les délices si typiques de notre pays disparaissent...
Irène Saïd

Bustros Mitri

Vous imaginez ce qui serait arrive à ces entreprises , ainsi qu' à leurs proprietaries, partout ailleurs dans le monde civilise, au-delà du simple blame, et du retrait de la marchandise !

Sarkis Serge Tateossian

En absence de gouvernement (même si les ministres sortants sont toujours et heureusement en exercice, certains commerçants et industriels sont visiblement tentés d'enfreindre la loi.

Heureusement, les navets marinés que jaime, je les préparé moi-même selon la recette de grand-mère à la libanaise, et pour seul colorant j'ajoute deux belles tranches de betteraves cuites bio.

Ohhh que c'est bon.

otayek rene

Pourquoi utiliser des colorants, qui plus est cancérigènes et chers, quand quelques gouttes de jus de betterave suffisent à colorer un bocal de navets marinés? C'est ce que faisaient nos grands-mères...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué