X

À La Une

La France commence-t-elle à préparer l’après-Ghosn chez Renault ?

Justice

Renault a officiellement maintenu à Ghosn à son poste de PDG

OLJ/Reuters
13/12/2018

Le gouvernement français est à la recherche de candidats pour succéder éventuellement à Carlos Ghosn à la tête de Renault, ont dit des sources à Reuters, alors que certains administrateurs du constructeur français ont exprimé des doutes sur le maintien du PDG, détenu au Japon depuis le 19 novembre.

Réuni jeudi, le conseil d'administration de Renault a pris connaissance de certains éléments de l'enquête de Nissan, qui a conduit à l'arrestation surprise de Carlos Ghosn, inculpé lundi au Japon pour avoir minoré de près de moitié entre 2010 et 2015 ses revenus au Japon.  Si le constructeur japonais a évincé Carlos Ghosn de sa présidence trois jours après son arrestation, Renault l'a en revanche officiellement maintenu à son poste de PDG, tout en installant une direction provisoire, et a confirmé cette décision jeudi.

Durant cette réunion de cinq heures, plusieurs membres du conseil d'administration emmenés par Cherie Blair, épouse de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, ont cependant commencé à exprimer leur impatience face à cette position, ont dit deux personnes informées des débats. "Ce qu'elle a dit, de fait, c'est qu'on ne peut pas rester éternellement dans cette situation", a dit l'une des sources au sujet de Cherie Blair. "A un moment donné, il faut aller de l'avant et faire quelque chose."
Un porte-parole de Renault a dit ne pas pouvoir s'exprimer sur les délibérations du conseil d'administration. Il n'a pas été possible de joindre Cherie Blair dans l'immédiat.

Les responsables français ont commencé à dresser une liste de candidats possibles pour remplacer Carlos Ghosn, ont dit trois sources proches du constructeur. Didier Leroy, vice-président exécutif de Toyota, va faire partie des pistes envisagées, a dit l'une des sources. "Il n'y a rien d'officiel pour le moment mais le gouvernement travaille sur une liste", a dit la source. "Ils sont prêts à tourner la page."

Un responsable du ministère français des Finances a refusé de s'exprimer sur le sujet.  L'Etat français est le premier actionnaire de Renault avec une participation de 15%. "Je n'ai aucun commentaire à faire sur des rumeurs et je suis concentré à 100% sur mon travail chez Toyota", a dit Didier Leroy à Reuters.

Deux autres administrateurs indépendants et des représentants du personnel de Renault ont fait écho aux propos de Cherie Blair lors de la réunion de jeudi, ont dit deux sources. Certains ont aussi émis des critiques sur la gestion de la crise par la direction de Renault, dont l'alliance avec Nissan et Mitsubishi est fragilisée depuis l'arrestation de Carlos Ghosn.



Lire aussi

La demande de remise en liberté de Carlos Ghosn rejetée

Lire aussi : Carlos Ghosn inculpé : que risque-t-il?

Ghosn a minoré une partie de ses revenus en connaissance de cause, selon une source proche du dossier

Dans son pays d'origine, nombreux sont ceux à afficher leur soutien à Carlos Ghosn, le "phénix libanais"

"Quand on a le profil de Ghosn, on a par définition beaucoup plus d'ennemis"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Saab Edith

Très étrange que vous colportiez des informations sans sources et sans vérifications CONTRE Carlos Goshn, alors que Renault, qui a pris connaissance des accusations de Nissan, vient de le maintenir dans ses fonctions.
Dans cette période de Noel, il n'a même pas le droit de rencontrer sa famille.
Dans cette guerre économique entre le Japon et la France, vous avez pris parti contre la France et contre votre compatriote : Pourquoi?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PAS ENCORE. LES FRANCAIS NE LE FERONT QUE SI LES ACCUSATIONS CONTRE GHOSN S,AVERAIENT ETRE JUSTES.

Le point

Il convient de préciser les charges qui pèsent sur M. Ghosn selon la presse spécialisée;

1) Fiscalement il n'a rien minoré, tout le drame est que Nissan n'a pas montré dans les chiffres qu'elle présente aux INVESTISSEURS la rémunération exacte de M. Ghosn sur 4 ou 5 années consécutives. Il n'y a pas de délits fiscaux.

2) l'usage personnel des propriétés de Nissan via une structure hollandaise.

3) travail semble-t-il fictif de sa sœur.

Cherif Bedran

Prière de traduire:

« pris connaissance d'une restitution, par les avocats de Renault, de la présentation qui leur a été faite par les avocats de Nissan de l'enquête qu'ils ont conduite chez Nissan »

En français.

Come on, even with your new English drive, a small effort is welcome.

Depuis le début de la saga Ghosn, l’OLJ a été d’une « transparence » à couper au couteau.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE TRES BONNE NOUVELLE. BRAVO LES FRANCAIS !

ACQUIS À QUI

Son seul souci devrait être de sortir vivant de ce cauchemar.

Après il pourra toujours se refaire. Son génie est intouchable , inatteignable.

Antoine Sabbagha

Bonne nouvelle de maintenir M. Ghosn comme président-directeur général de Renault France un bon signe .

Sarkis Serge Tateossian

Les choses se précisent ...

On le savait et se doutait des motivations purement affabulatrices et calomnieuses des japonais depuis le début.

Je ne m'en suis jamais douté de la rectitude de Carlos Ghosn c'est un homme intègre.
Gagner beaucoup d'argent ne fait pas de lui un homme malhonnête.

L'acte des japonais ressemble davantage au baiser de Judas.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué