X

Liban

Contre la corruption, l’Inspection centrale met les bouchées doubles

Lutte contre la corruption

Des cas de fuite de deniers publics ont été constatés par les inspecteurs dans plusieurs administrations.


08/12/2018

Des inspecteurs affiliés à l’Inspection centrale ont effectué des visites-surprise hier et avant-hier dans plusieurs ministères et administrations à travers le pays. Une action qui s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale pour la lutte contre la corruption (9 décembre), selon Georges Attié, directeur de l’Inspection centrale.

« Nous avons effectué des tournées aux niveaux administratif, financier, de santé, éducatif et environnemental, a indiqué M. Attié à L’Orient-Le Jour. Nous avons observé le travail de l’administration ainsi que celui des fonctionnaires », a-t-il dit, ajoutant que plusieurs personnes ont été épinglées pour ne pas avoir respecté leurs horaires de travail. « Ce travail d’inspection a commencé il y a quatre mois, et il devrait se poursuivre de façon hebdomadaire. Nous nous rendrons chaque semaine dans une administration ou une région différente », a encore lancé le directeur.

Les inspecteurs se sont rendus hier et avant-hier aux sièges des ministères de l’Énergie et de l’Eau, du Tourisme, des Travaux publics et des Transports, de l’Environnement et des Affaires sociales. Ils ont inspecté, entre autres, la direction de l’urbanisme à Beyrouth, Nabatiyé, Jbeil et au Metn, la direction de l’Office des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, la direction de l’entraînement technique du Mont-Liban-Sud au ministère du Travail, les bureaux du ministère des Télécoms à Jounieh, le bureau des cadastres à Beyrouth, les locaux d’Électricité du Liban à Souk el-Gharb et la direction des transports terrestre et maritime du ministère des Travaux publics et des Transports. Les inspecteurs se sont également réunis avec le directeur général du ministère du Travail, Georges Ida. Ils ont en outre suivi l’avancée de projets menés dans la région du Mont-Liban par le ministère des Télécoms ainsi que le dossier des travaux du tunnel Salim Salam.

(Lire aussi : Le CPL lance sa campagne anti-corruption)


Fuite des deniers publics
L’Inspection centrale a par ailleurs relevé plusieurs cas de fuite des deniers publics dans plusieurs administrations. « Nous avons découvert qu’il y avait des fuites au niveau des deniers publics dans les caisses affiliées au ministère des Finances et se trouvant dans les différents ministères (… ) Il y a un mois et demi, nous avions repéré une fuite de 133 millions de livres dans un des centres d’inspection automobile », a souligné M. Attié. « Et nous avons trouvé une fuite de 180 millions de livres dans les bureaux du ministère des Télécoms à Dora », a-t-il ajouté. L’organisme de contrôle a par ailleurs permis de traduire en justice le président du conseil d’administration et le directeur d’un hôpital public, ainsi qu’un directeur d’école et un ancien président de municipalité.

« Nous voulons donner une image positive du pays et dire que nous sommes sur la bonne voie pour mettre en place des réformes », a lancé le responsable qui assure que l’Inspection centrale a présenté en un an plus de 1 000 notes concernant l’amélioration du travail de l’administration. L’Inspection centrale a par ailleurs lancé dernièrement l’application « Central Inspection » sur Android qui permet aux citoyens de déposer leurs plaintes dans les affaires de corruption.


Pour mémoire
L’Inspection centrale suspend le responsable de l’hôpital gouvernemental de Jezzine

Recrutements irréguliers : des institutions déjà montrées du doigt

Corruption : il faut licencier la moitié des fonctionnaires, estime un juge

Inspection surprise à la DG de la planification urbaine: absentéisme et autres infractions


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

El Helou Rafic

Enfin!!

Le Faucon Pèlerin

Gébran Bassil a lancé la campagne du CPL contre la corruption...
Je tombe du haut de l'Everest !

Naayem Francoise

Bravo. Il faudra être persévérant et avoir le souffle long. Très long !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

A COMMENCER PAR LE SCANDALE DU SIECLE ET LA PLUS GRANDE CORRUPTION JAMAIS ENREGISTREE DES BARGES TURQUES...

Le point

Bravo !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants