X

Économie

Les créances dues aux retraités payées dès lundi, assure Khalil

Finances publiques
K.O. | OLJ
07/12/2018

Le ministre sortant des Finances, Ali Hassan Khalil, a annoncé hier la publication des deux décrets, signés la semaine dernière par le président de la République Michel Aoun, autorisant l’ouverture de crédits supplémentaires dans le budget de 2018 destinés à financer les pensions de retraite et les indemnités de fin de service. « Toutes les créances aux retraités seront réglées dès lundi prochain, qui les recevront avant la période des fêtes », a-t-il déclaré.

Répondant à la question d’un journaliste mardi sur l’écart entre le coût estimé du relèvement de la grille avant son vote et son coût effectif, M. Khalil avait notamment justifié cette différence par une augmentation importante du nombre de départs à la retraite en 2018. « Avec la hausse des salaires de la fonction publique en 2018, cela a encouragé plusieurs personnes à démissionner et à demander leurs retraites. Ces démissions ont été acceptées et nous nous sommes retrouvés face à des créances de 220 milliards de livres (environ 146 millions de dollars), pour lesquelles des crédits supplémentaires ont été signés la semaine dernière », avait-il expliqué. Il avait aussi imputé cette différence au recrutement de 5 000 personnes additionnelles en 2018, au moment où le gouvernement est appelé à réduire son déficit public. Ce dernier a atteint pas moins de 3,3 milliards de dollars à fin juin (+ 234 % en un an). Les salaires et traitements de la fonction publique ont atteint 3,2 milliards de dollars sur cette période (+26,3 % en un an), dont 22,8 % pour les pensions de retraite et 7,8 % pour les indemnités de fin de service. Les salaires et traitements ont représenté 35,5 % des dépenses publiques sur cette période.

K.O.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué