Rechercher
Rechercher

Liban - étude

Des microplastiques détectés dans les excréments humains

Puisque nous mangeons du plastique, nous en déféquons aussi... luckakcul/bigstock

Une étude présentée le 23 octobre dernier au congrès de l’Union européenne de gastro-entérologie qui se tient à Vienne, reprise hier par le journal Le Monde, montre pour la première fois que des microplastiques ont été détectés dans les excréments humains. Des analyses ont été conduites sur huit individus bien portants vivant dans différents pays européens (Italie, Finlande, Pologne, Royaume-Uni) ainsi qu’au Japon et en Russie, à des latitudes diverses et aux régimes alimentaires variés. Mais cela a suffi à Philip Schwabl (Université de médecine de Vienne) et à ses co-auteurs de l’Agence autrichienne de l’environnement pour suspecter que la moitié de la population mondiale porte, dans son système digestif, des microparticules de différentes matières plastiques, peut-être même plus. Ainsi, tous les échantillons analysés se sont révélés positifs, et presque tous les types de plastique recherchés ont été retrouvés. Les auteurs expliquent par ailleurs que les sources de ces contaminations n’ont pas été examinées en détail, étant donné la petite taille de l’échantillon. Ils expliquent cependant, dans un message au Monde, qu’il est estimé que 2 % à 5 % du plastique produit finit dans les océans, où il est consommé par les animaux marins et entre dans la chaîne alimentaire avant de finir consommé par les humains. Ils n’excluent pas non plus que l’alimentation soit contaminée par des plastiques au cours de sa confection, de son emballage et de son conditionnement.



Toujours selon les auteurs dans leur message, la question des effets sanitaires sur les humains est loin d’être tranchée, puisqu’il n’existe pas encore d’études menées sur l’homme, sachant que des études sur les animaux montrent que les microplastiques sont capables d’entrer dans la circulation sanguine, le système lymphatique et même atteindre le foie, et qu’ils peuvent causer des dommages au système digestif.



Une étude présentée le 23 octobre dernier au congrès de l’Union européenne de gastro-entérologie qui se tient à Vienne, reprise hier par le journal Le Monde, montre pour la première fois que des microplastiques ont été détectés dans les excréments humains. Des analyses ont été conduites sur huit individus bien portants vivant dans différents pays européens (Italie, Finlande,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut