Rechercher
Rechercher

À La Une - crise

Retour volontaire en Syrie de plusieurs centaines de réfugiés au Liban

"Un total de 776 réfugiés syriens sont retournés dans leur pays, dans le cadre de cette opération menée en coopération avec le HCR", selon la SG.

Des réfugiés syriens montant dans un bus à Tripoli en direction de la Syrie, le 15 octobre 2018. Photo Ani

Un nouveau contingent de plusieurs centaines de réfugiés syriens a pris le chemin du retour vers la Syrie, lundi, dans le cadre des opérations de rapatriement "volontaire" organisées par la Sûreté générale libanaise, en coordination avec le régime syrien, rapporte l'Agence nationale de l'information (ANI, officielle). La dernière opération de cette envergure avait eu lieu le 1er octobre.

Dans un communiqué, la SG a précisé en début de soirée qu'"un total de 776 réfugiés syriens sont retournés en Syrie, dans le cadre de cette opération menée en coopération avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)". Les réfugiés sont partis de plusieurs régions libanaises (Nabatiyé, Chebaa, Masnaa, Bourj Hammoud, Aboudiyé, Tripoli et Ersal), à bord de bus affrétés par les autorités syriennes et ont été escorté par la SG jusqu'à la frontière libano-syrienne.

Les réfugiés rentrent chez eux sur la base de listes nominatives communiquées par la SG aux autorités syriennes, qui doivent approuver les noms et en rejettent certains.


Fin septembre, le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, avait affirmé à l'agence Reuters que cinquante mille Syriens avaient pu regagner leur pays depuis le début de l’année. M. Ibrahim avait assuré qu'à ce rythme, le nombre de rapatriements pourrait atteindre 200.000 d’ici à un an. 

Quelques jours auparavant à la tribune des Nations unies, le président de la République, Michel Aoun, avait réitéré la position du Liban contre "toute implantation d’un migrant ou d’un réfugié au Liban", appelant au "retour décent, sécurisé et permanent" des réfugiés syriens dans leur pays et refusant de lier ce retour à "une solution politique incertaine".

Le Liban accueille aujourd'hui 1,3 million de réfugiés syriens, selon des chiffres avancés par Abbas Ibrahim le 10 octobre. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le pays héberge 976.000 réfugiés syriens recensés.

Les succès de l'armée gouvernementale syrienne et le retour au calme dans de nombreuses régions incitent des réfugiés à regagner leur pays, au grand soulagement des autorités libanaises.

En juillet dernier, Moscou avait lancé une initiative pour le retour massif des réfugiés installés au Liban et en Jordanie, mais aucune mesure concrète n'a encore été appliquée . Il y a actuellement 5,6 millions de réfugiés syriens au Proche-Orient en raison de la guerre qui a débuté en 2011.


Lire aussi

Le Liban accueille aujourd'hui 1,3 million de réfugiés syriens, selon la SG

Assad décrète une amnistie pour les déserteurs de l’armée

Aoun appelle Ottawa à faciliter le retour des réfugiés syriens





Un nouveau contingent de plusieurs centaines de réfugiés syriens a pris le chemin du retour vers la Syrie, lundi, dans le cadre des opérations de rapatriement "volontaire" organisées par la Sûreté générale libanaise, en coordination avec le régime syrien, rapporte l'Agence nationale de l'information (ANI, officielle). La dernière opération de cette envergure avait eu lieu le 1er...

commentaires (3)

J'aurais dit compte goutte... malheureusement on n'a même pas une goutte pour compter...

Wlek Sanferlou

03 h 55, le 16 octobre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • J'aurais dit compte goutte... malheureusement on n'a même pas une goutte pour compter...

    Wlek Sanferlou

    03 h 55, le 16 octobre 2018

  • ON EST LOIN ENCORE DU 0,003 PCT ! DE LA RIGOLADE !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    21 h 44, le 15 octobre 2018

  • Loin des arrangement onu machin, France ou usa les choses iront plus vite et dans la bonne direction. Le vainqueur héros Bachar et ses alliés tiennent toutes les cartes dans leurs mains.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 25, le 15 octobre 2018

Retour en haut