Rechercher
Rechercher

Liban - Présidence

Aoun appelle Ottawa à faciliter le retour des réfugiés syriens

Le chef de l'État, Michel Aoun (d.) recevant le président de la Chambre des communes canadienne, Geoff Regan. Photo ANI

Le président de la République, Michel Aoun, a assuré hier que « les relations avec le Canada se renforcent de jour en jour grâce à la coopération bilatérale et aux expatriés libanais au Canada ». Le chef de l’État a tenu des propos en ce sens lors d’une rencontre avec le président de la Chambre des communes canadienne, Geoff Regan.

« Le Liban aspire à renforcer les relations avec le Canada et les développer dans tous les domaines », a ajouté le président Aoun, assurant que « les Libanais installés au Canada sont fidèles au pays qui les a accueillis et leur a offert des opportunités de travail, comme ils restent fidèles à leur mère patrie ».

M. Regan, qui a été reçu au palais de Baabda, était accompagné d’une délégation parlementaire, dont deux députés d’origine libanaise, Ziad Aboultaif et Fayçal el-Khoury. Le chef de l’État a par ailleurs réitéré la position du Liban réclamant le rapatriement des réfugiés syriens et appelé à « soutenir les initiatives en faveur de leur retour dans les zones sûres en Syrie, notamment l’initiative russe ». Dans ce contexte, Beyrouth a annoncé le 6 août la création de centres chargés d’enregistrer les demandes de Syriens souhaitant retourner chez eux. Par ailleurs, en juillet dernier, Moscou avait lancé une initiative pour le retour des réfugiés installés au Liban et en Jordanie.

Concernant la décision du président américain, Donald Trump, d’arrêter de financer l’Agence de l’ONU en charge des réfugiés palestiniens (Unrwa), le chef de l’État libanais a insisté sur « les répercussions négatives de cette décision ».


Le président de la République, Michel Aoun, a assuré hier que « les relations avec le Canada se renforcent de jour en jour grâce à la coopération bilatérale et aux expatriés libanais au Canada ». Le chef de l’État a tenu des propos en ce sens lors d’une rencontre avec le président de la Chambre des communes canadienne, Geoff Regan.« Le Liban aspire à renforcer...

commentaires (1)

moi je demanderais plutot a J Trudeau de les emmener tous chez lui, en bon liberal multiculturel humanitaire qu'il est.

Gaby SIOUFI

12 h 53, le 09 octobre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • moi je demanderais plutot a J Trudeau de les emmener tous chez lui, en bon liberal multiculturel humanitaire qu'il est.

    Gaby SIOUFI

    12 h 53, le 09 octobre 2018

Retour en haut