X

À La Une

Joumblatt assure interdire toute visite de ses ministres en Syrie

Liban
OLJ
20/09/2018

Le leader druze libanais Walid Joumblatt a assuré jeudi qu'il avait interdit toute visite en Syrie des ministres qui sont affiliés à sa formation, démentant ainsi des informations du quotidien pro-Damas Al-Akhbar qui avait rapporté le contraire.

"Si la géopolitique détermine les relations libano-syriennes, notre position à l'égard du régime syrien n'a pas changé et ne changera pas. C'est pour cela que j'interdis que des ministres affiliés au Rassemblement démocratique ou au Parti socialiste progressiste (PSP) se rendent en Syrie, contrairement et en clarification aux propos parus dans le quotidien Al-Akhbar qui s'est inspiré de mes propos ou qui les a mal interprétés", a écrit le leader druze sur son compte Twitter.


Walid Joumblatt est, depuis 2005, hostile au régime du président syrien, Bachar el-Assad.

Talal Arslane, leader druze en désaccord avec Walid Joumblatt, s'est récemment rendu en Syrie pour une visite de quelques jours durant laquelle il a affirmé que le régime du président syrien était une garantie pour la communauté druze. Plusieurs responsables du camp du 8 mars appellent, en outre, à rétablir les relations avec le régime de Bachar el-Assad, alors que le Liban officiel s'est engagé à respecter le principe de distanciation par rapport aux conflits régionaux, notamment la guerre qui ravage la Syrie depuis 2011.

Quatre ministres libanais s'étaient récemment rendus en Syrie en marge de la 60e Foire internationale de Damas.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TANT QU,IL N,Y A PAS DE VRAI CHANGEMENT DE REGIME...

aliosha

La premiere visite de M. Joumblat en Syrie ( tres bientot )sera la visite de Homs . Ce qu'il dit aujourd'hui est contredit le lendemain.

Eleni Caridopoulou

Je pense que Joumblat a raison

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué