Moyen Orient et Monde

Nouvelles manifestations à Bassora, la contestation sociale perdure

Irak
OLJ
06/08/2018

Des manifestations ont continué hier dans le sud de l’Irak, près d’un mois après le début d’un mouvement de contestation sociale qui agite le pays, ont constaté des correspondants de l’AFP. Plusieurs centaines de manifestants, rejoints par des dignitaires tribaux et des religieux chiites, se sont rassemblés hier à Bassora devant le siège du gouvernorat de cette ville portuaire, chef-lieu de la province la plus riche en pétrole d’Irak. Ils étaient déjà des milliers à s’être regroupés samedi dans cette ville d’où est partie, le 8 juillet, une mobilisation qui dénonce pêle-mêle les pénuries chroniques d’électricité et d’eau, le chômage endémique, mais aussi l’impéritie de l’État et des politiciens, et les ingérences étrangères. À Samawa, plus à l’Ouest, des manifestants poursuivaient hier un sit-in entamé il y a plus d’une semaine, qui vise à dénoncer le détournement de milliards de dollars du budget de l’État depuis des années par des politiciens corrompus.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué