Rechercher
Rechercher

À La Une - Classement

Feyrouz, la "plus grande star arabe de tous les temps", selon Forbes

Le magazine économique américain consacre dans un nouveau classement des "stars arabes sur la scène globale" une catégorie à part à la chanteuse libanaise.

Feyrouz, l'emblème de la chanson libanaise. Photo d'archives AFP

Feyrouz, icône de la chanson libanaise, a été désignée la "plus grande star arabe de tous les temps" par Forbes, obtenant ainsi une catégorie à part dans un nouveau classement des "Stars arabes sur la scène mondiale" du magazine économique américain, publié dans son numéro de juillet. Ce classement, le premier du genre, sera annuel.

"Aujourd'hui octogénaire, Feyrouz (de son vrai nom Nohad Haddad), a débuté sa carrière de chanteuse au sein d'une chorale à la radio publique libanaise", rappelle Forbes. "Elle connaît la gloire en 1952 avec son premier album, Itab". Le magazine souligne que Feyrouz, adulée par ses fans libanais et internationaux, a vendu plus de 80 millions de disques dans le monde et a chanté dans les salles les plus prestigieuses, tels le Royal Albert Hall de Londres, le Carnegie Hall de New York, et le John F. Kennedy Center for the Performing Arts de Washington.

Forbes explique que sa liste des "stars arabes sur la scène globale" comporte des chanteurs, des acteurs, des réalisateurs, des créateurs de mode et des footballeurs et qu'il a effectué un classement pour chaque catégorie.

Le nom de Feyrouz apparaît en tête de liste dans une catégorie à part, au-dessus de la star numéro 1 du classement, le chanteur de rap marocain Karim Kharbouch, alias French Montana. La deuxième place est occupée par le chanteur égyptien Tamer Hosny, et la troisième place revient à la chanteuse libanaise Elissa. Les chanteurs libanais Ragheb Alama, Carole Samaha, Nancy Ajram et Najwa Karam occupent eux respectivement les 5e, 6e, 8e et 11e places.

Dans la catégorie des réalisateurs, la Libanaise Nadine Labaki rafle la première place. Son compatriote Ziad Doueiri arrive juste en-dessous.

La catégorie "créateurs de mode" est également dominée par le Libanais Elie Saab, suivi directement par les Libanais Reem Acra, Zuhair Mrad, Rabih Keyrouz, Georges Hobeika, Tony Ward, et Georges Chakra.


Voir le classement de Forbes ici


Pour mémoire

Tollé au Liban après un portrait au vitriol de Feyrouz dans une revue

Hommage national à Feyrouz pour ses 80 ans

Quand Adele dit "Hello" à Feyrouz

Mireille Mathieu, tsarine en Russie, amie de Feyrouz au Liban

Feyrouz, icône de la chanson libanaise, a été désignée la "plus grande star arabe de tous les temps" par Forbes, obtenant ainsi une catégorie à part dans un nouveau classement des "Stars arabes sur la scène mondiale" du magazine économique américain, publié dans son numéro de juillet. Ce classement, le premier du genre, sera annuel."Aujourd'hui octogénaire, Feyrouz (de son vrai nom...

commentaires (2)

"Feyrouz, icône de la chanson libanaise, a été désignée la "plus grande star arabe de tous les temps" par Forbes, obtenant ainsi une catégorie à part dans un nouveau classement" De tous les temps? Et tout ce qu'ils trouvent après elle c'est Kharbouch et Hosny? Mais ce n'est pas sérieux! Et Forbes, d'ailleurs, est tout à fait en dehors de sa spécialité! Qu'en est-il de Wadih Essafi et Sabah, et où sont Oum Kalthoum et Abdel Wahab? C'est de la blague! Odi profanum vulgus et arceo!

Georges MELKI

14 h 08, le 21 novembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • "Feyrouz, icône de la chanson libanaise, a été désignée la "plus grande star arabe de tous les temps" par Forbes, obtenant ainsi une catégorie à part dans un nouveau classement" De tous les temps? Et tout ce qu'ils trouvent après elle c'est Kharbouch et Hosny? Mais ce n'est pas sérieux! Et Forbes, d'ailleurs, est tout à fait en dehors de sa spécialité! Qu'en est-il de Wadih Essafi et Sabah, et où sont Oum Kalthoum et Abdel Wahab? C'est de la blague! Odi profanum vulgus et arceo!

    Georges MELKI

    14 h 08, le 21 novembre 2018

  • TITRE BIEN GRATIFIE !

    LA LIBRE EXPRESSION

    16 h 35, le 30 juillet 2018

Retour en haut