X

Moyen Orient et Monde

L’ex-ambassadeur US à Beyrouth David Hale nommé secrétaire d’État adjoint aux Affaires politiques

OLJ
13/07/2018

L’ancien ambassadeur des États-Unis à Beyrouth David Hale a été nommé au poste de secrétaire d’État adjoint aux Affaires politiques, a rapporté hier l’agence Reuters, citant la Maison-Blanche. Actuellement ambassadeur à Islamabad, David Hale sera chargé d’assister le secrétaire d’État Mike Pompeo. David Hale a été le chef de la mission diplomatique américaine à Beyrouth entre 2013 et 2015. Il était également en poste en Jordanie entre 2005 et 2008. Une violente polémique avait opposé M. Hale au Hezbollah lorsqu’il était en poste à Beyrouth. En mars 2015, il avait déploré « le tort que le Hezbollah fait à la stabilité du Liban en violant la politique de distanciation », ainsi que « sa disposition (..) à violer les normes internationales et les résolutions du Conseil de sécurité ». Le député du Hezbollah Nawar Sahili avait alors « appelé l’ambassadeur Hale à se taire », et le député Nawaf Moussaoui avait comparé la démarche du diplomate au discours du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, devant le Congrès américain.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants