Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Une ambulance coincée dans le trafic à Beyrouth pour laisser passer le convoi de Hariri qui présente ses excuses

Les excuses du Premier ministre désigné interviennent alors que l'incident, filmé et partagé sur les réseaux sociaux, a provoqué un tollé sur la toile.

Capture d'écran de la vidéo publiée par le collectif "Vous puez", dans laquelle une ambulance est coincée dans un embouteillage provoqué par le passage du convoi d'un responsable.

Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, a présenté ses excuses mardi soir pour l'embouteillage causé par le passage de son convoi de véhicules, qui avait coincé une ambulance dans le trafic à Beyrouth. Les excuses du Premier ministre désigné interviennent alors que l'incident, filmé et partagé sur les réseaux sociaux, a provoqué un tollé sur la toile.

Dans une vidéo publiée mardi par le collectif d'activistes "Vous puez" et qui, quelques heures après sa publication, a été partagée par plusieurs milliers d'utilisateurs, on pouvait voir une ambulance de la Croix-Rouge libanaise, toute sirène hurlante, coincée dans un embouteillage. Sur les images, un des ambulanciers sortait du véhicule afin de demander au policier de rouvrir la rue, située à l'entrée du quartier de Hamra, sans réponse.  

"Je tiens à m'excuser sincèrement auprès de tous les citoyens qui se retrouvent sur des routes bloquées par les procédures sécuritaires provoquées par mes déplacements et j'espère que les conditions seront bientôt réunies pour m'éviter les consignes des services de sécurité", a réagi M. Hariri sur Twitter.  

 

Il s'est toutefois dit "désolé que certains aient exploité cet événement malencontreux" à des fins politiques.      

 


Le passage de convois de plusieurs voitures accompagnant des responsables politiques et bloquant, parfois pour de longues minutes, les routes déjà très encombrées du pays, fait régulièrement polémique au Liban.


Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, a présenté ses excuses mardi soir pour l'embouteillage causé par le passage de son convoi de véhicules, qui avait coincé une ambulance dans le trafic à Beyrouth. Les excuses du Premier ministre désigné interviennent alors que l'incident, filmé et partagé sur les réseaux sociaux, a provoqué un tollé sur la toile.

Dans une vidéo...

commentaires (15)

Il est nécessaire de reconnaître que M. le Premier Ministre a eu la réaction d'un homme qui sait qu' une ambulance doit avoir le droit à la priorité de passage. Et s' est excusé pour cette grave infraction! Pour ma part, je crois qu' aucun autre responsable n' a fait de même avant lui! Il faudrait apprécier son geste

Zaarour Beatriz

00 h 26, le 12 juillet 2018

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Il est nécessaire de reconnaître que M. le Premier Ministre a eu la réaction d'un homme qui sait qu' une ambulance doit avoir le droit à la priorité de passage. Et s' est excusé pour cette grave infraction! Pour ma part, je crois qu' aucun autre responsable n' a fait de même avant lui! Il faudrait apprécier son geste

    Zaarour Beatriz

    00 h 26, le 12 juillet 2018

  • Ce qui importe c’est que la France est en Finale...

    Viken Hannessian

    20 h 12, le 11 juillet 2018

  • trop facile les excuses le peuple Libanais souffre tous les jours de l'absences de structures adaptées a la circulation et de moyens de transports collectifs et en plus ils doivent supporter les convois d'hommes politiques qui veulent a touts prix être prioritaires avec des gardes du corps qui vous enverraient dans le fossé si vous obtempérer pas !combien de temps encore le peuple va supporter ce type de comportement

    yves kerlidou

    14 h 43, le 11 juillet 2018

  • Le jour ou un responsable politique se retrouvera dans une ambulance, ils bloqueront toutes tes rues pour laisser ce c..... passer. 2 poids. 2 mesures.

    Tabet Karim

    08 h 27, le 11 juillet 2018

  • Il s'excuse...le petit Hariri...? Mais demain la même chose se reproduira, de même qu'avec d'autres "responsables" qui ne savent rien faire d'autre que de se déplacer avec des convois bien bruyants et encombrants. Ils s'imaginent qu'ainsi nous serons convaincus de leur efficacité dans leurs fonctions respectives ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 27, le 11 juillet 2018

  • Mais ça a toujours existé, depuis la fin de la guerre civile, les convois de zaims qui se promènent en corbillards noirs, bloquant le trafic et voulant passer devant tout le monde soit-disant pour leur sécurité, en se fichant carrément du commun des mortels... Pourquoi vous criez maintenant au scandale à cause d’une vidéo qui met en scène une ambulance? Le Libanais n’a pas encore compris qu’il vit dans une république bananière où ces VIP se la coulent douce à tous les niveaux, s’amusent comme des larrons en foire, s’en fichent de leurs concitoyens et que ça ne va pas changer de sitôt! Il est temps de le réaliser et cesser de se scandaliser tous les jours des énormités et tragédies sociales qui nous entourent! Plus le temps passe, plus c’est la même chose. Tant que vous avez affaire à un peuple soumis, divisé en communautés, apathique sans aucune culture civique, rien ne changera à moins d’une transformation drastique dans les mentalités et coutumes, Et ceci n’est pas pour bientôt, hélas!

    Saliba Nouhad

    01 h 55, le 11 juillet 2018

  • Il n'est pas prouvé qu'il apporte quoi que ce soit au pays. I n'est pas prouvé non plus qu'il a besoin de plus que Whatsapp ou Telegram, tous deux cryptés, pour faire le peu qu'il a à faire. Ou qu'il ne fasse rien. Qu'il reste chez lui, et pas nécessairement au Liban, ça nous fera des vacances et il sera encore plus en sécurité.

    M.E

    00 h 10, le 11 juillet 2018

  • Tous les jours le pays tombe plus bas..

    LeRougeEtLeNoir

    22 h 35, le 10 juillet 2018

  • Quel honte!!!

    Eleni Caridopoulou

    22 h 28, le 10 juillet 2018

  • Triste pays . Chaque responsable est impuni et fait ce qu 'il veut .

    Antoine Sabbagha

    21 h 18, le 10 juillet 2018

  • Rassurez vous Ô Libanais offusqués , ne vous laissez pas regarder de haut par les "donneurs de leçon" français ou européens . Quand cela arrive la presse "aux ordres " n'en parle pas ou si peu !!!

    yves gautron

    20 h 07, le 10 juillet 2018

  • L,IRRESPONSABILITE DE CES ZAIMS... HERITIERS DE LEURS PERES ET GRANDS PERES ET QUI NE VALENT RIEN... EST SOUVENT CRIMINELLE !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    19 h 43, le 10 juillet 2018

  • Vu de l’étranger, ce genre de comportement est tout simplement honteux. Tout comme les femmes kenyanes battues à l’indifférence totale des passants, et aussi la mère qui refuse que son bébé côtoie à la crèche un enfant africain. Pourquoi ce pays recule plutôt de se développer?? Très triste!!!

    Siham Sayegh Friso

    19 h 23, le 10 juillet 2018

  • C'est un c..voi d'irresponsable

    Wlek Sanferlou

    19 h 23, le 10 juillet 2018

  • comment ! une ambulance du bas peuple, veut passer avant le convoi d'un homme politique !!!!!!

    Talaat Dominique

    19 h 17, le 10 juillet 2018

Retour en haut