X

À La Une

Mueller a 50 questions à poser à Trump sur la Russie

Etats-Unis

Le procureur spécial tente de vérifier si le président US a illégalement tenté de faire obstruction à l'enquête.

OLJ/Reuters
01/05/2018

Le procureur spécial Robert Mueller a une cinquantaine de questions à poser à Donald Trump dans le cadre de son enquête sur le rôle de la Russie dans la campagne présidentielle américaine de 2016, rapporte le New York Times.

Nommé procureur spécial en mai 2017 peu après le limogeage du directeur du FBI James Comey, Robert Mueller enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016 et sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat Trump. Le procureur spécial tente aussi de vérifier si le président a illégalement tenté de faire obstruction à l'enquête.

La Russie a démenti toute ingérence dans l'élection américaine. Donald Trump, qui a affirmé qu'il n'y avait pas de collusion, a qualifié l'enquête de Robert Mueller de "chasse aux sorcières" à de multiples reprises et a demandé qu'il y soit mis fin.

La liste révélée lundi par le quotidien new-yorkais comprend des questions sur le limogeage de James Comey et de l'ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn en février 2017 pour ses contacts avec la Russie fin 2016.

Les questions portent aussi sur les relations de Donald Trump avec le ministre de la Justice Jeff Sessions et sur une réunion à la Trump Tower à New York en juin 20126 entre des responsables de l'équipe de campagne du candidat Trump et une avocate russe qui offrait des informations permettant de salir politiquement la candidate démocrate Hillary Clinton.


(Lire aussi : Pour l'ex-chef du FBI, Trump est "moralement inapte" à diriger le pays )


Mensonge
Robert Mueller a mis en accusation 22 individus et entités à ce jour, y compris l'ancien président de l'équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, et son associé, Rick Gates. Michael Flynn a plaidé coupable en décembre de mensonge au FBI au sujet de ses contacts avec la Russie. Il a accepté de coopérer avec les procureurs qui se penchent sur les actions des proches de Donald Trump avant son entrée en fonction. Paul Manafort nie les accusations portées contre lui : complicité de blanchiment d'argent, non enregistrement en tant qu'agent étranger, fraude bancaire et production de fausses déclarations de revenus. Aucune des accusations ne porte directement sur le travail qu'il a effectué pour la campagne présidentielle de Trump.

Les questions de Robert Muller portent également sur les affaires de Donald Trump et sur les discussions qu'il a pu avoir avec son avocat personnel Michael Cohen au sujet d'une affaire immobilière à Moscou, indique le New York Times.

L'équipe d'enquêteurs de Robert Mueller a lu les questions aux avocats de Donald Trump, ajoute le quotidien qui précise avoir obtenu la liste d'une personne extérieure à l'équipe de conseillers juridiques et d'avocats de Trump.

Les questions semblent également suggérer que Robert Mueller est intéressé par les mesures que Donald Trump a prises pour le congédier l'année dernière avant de renoncer à ce projet, ajoute le Times.



Pour mémoire

L’avocat de Donald Trump au tribunal pour une audience à hauts risques

Pour Trump, les tensions avec Moscou c’est la faute à Mueller    



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA CHOSE N,EST PAS CLOSE ENCORE ET DES SURPRISES PEUVENT Y SURGIR !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants