Rechercher
Rechercher

Liban - Liban-Iran

Une loi du Congrès US portant sur le cas de Nizar Zakka

La famille de Nizar Zakka a souligné, hier, dans un communiqué, que « le Congrès américain vient d’adopter une loi, à 410 voix contre deux, pour demander des comptes à l’Iran concernant les cas de Nizar Zakka et de trois autres personnes prises en otage en Iran. L’administration américaine a ainsi la possibilité d’adopter des sanctions contre l’Iran suite « à la prise d’otages et à la violation des droits de l’homme ».
Rappelons qu’en septembre 2015, alors qu’il résidait aux USA, Nizar Zakka avait été invité à Téhéran par la vice-présidente iranienne pour les Affaires de la femme et de la famille, Shahindokht Molaverdi, afin de prendre part à une conférence sur le développement et l’emploi des femmes. C’est lors de cette visite à Téhéran qu’il avait été arrêté. Ce n’était pourtant pas son premier séjour en Iran. Il avait été accusé d’intelligence avec les États-Unis.


La famille de Nizar Zakka a souligné, hier, dans un communiqué, que « le Congrès américain vient d’adopter une loi, à 410 voix contre deux, pour demander des comptes à l’Iran concernant les cas de Nizar Zakka et de trois autres personnes prises en otage en Iran. L’administration américaine a ainsi la possibilité d’adopter des sanctions contre l’Iran suite « à la...

commentaires (2)

ILS VONT LE TIRER DES GEOLES DE LA HONTE IRANIENNES !

DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

11 h 07, le 01 mai 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • ILS VONT LE TIRER DES GEOLES DE LA HONTE IRANIENNES !

    DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

    11 h 07, le 01 mai 2018

  • de perfides menteurs...la ruse et la taqiya...on vous regarde droit dans les yeux, on signe le document que vous voulez, on vous serre la main....tout cela n'est que duplicité

    George Khoury

    06 h 18, le 01 mai 2018

Retour en haut