X

À La Une

Des milliers de Syriens fêtent à Damas la "victoire" dans la Ghouta

syrie

"Dieu, la Syrie, Bachar et c'est tout", ont notamment scandé les participants. De nombreux jeunes étaient présents, alors que les établissements scolaires participaient à l'évènement.

OLJ/AFP
16/04/2018

Des milliers de Syriens se sont rassemblés lundi sur une place de Damas pour célébrer la "victoire" du pouvoir de Bachar el-Assad dans la Ghouta orientale et dénoncer les récentes frappes occidentales sur le pays.

Les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont mené samedi avant l'aube des frappes contre des positions militaires du régime, en représailles à une attaque chimique présumée une semaine plus tôt dans la ville de Douma, ultime fief rebelle dans la Ghouta. La régime a nié toute implication.
Le jour même des frappes, l'armée syrienne a annoncé la reconquête totale de cette région située aux portes de Damas, au terme des dernières évacuations de combattants rebelles.

Cette "victoire" du régime et de son indéfectible allié russe a été célébrée par des milliers de personnes, rassemblés place des Omeyyades à Damas, à la veille de la fête nationale, le 17 avril, commémorant la fin de l'occupation française en 1946.
Certains participants ont brandi des drapeaux syriens, d'autres des portraits du président Assad.

(Lire aussi : L'armée syrienne annonce la reprise totale de la Ghouta)



Fermée à la circulation, la place, l'une des plus grandes de la capitale, a été décorée avec d'imposants portraits de M. Assad, l'air grave, arborant uniforme militaire et lunettes de soleil, mais aussi de son père, Hafez, qui l'avait précédé à la tête du pays.
"Dieu, la Syrie, Bachar et c'est tout", ont notamment scandé les participants. De nombreux jeunes étaient présents, alors que les établissements scolaires participaient à l'évènement.

"Nous sommes ici pour célébrer la victoire de l'armée syrienne dans la Ghouta orientale, et envoyer un message à (Donald) Trump et ses alliés, leur dire qu'ils ont échoué", a confié, enthousiaste, Naëla Badr, jeune femme au visage encadré par un voile blanc.
Pour elle, les frappes menées par les pays occidentaux "traduisent seulement leur impuissance alors que l'armée a éliminé le terrorisme qu'ils finançaient".

Dans la terminologie du régime et de ses partisans, les rebelles sont qualifiés de "terroristes".
"Oui, oui, oui, un million de fois oui à Bachar el-Assad", a lancé une autre participante, Radina Awad.
"On veut vivre en paix, qu'ils nous laissent tranquille tous ces Etats, on ne veut pas d'ingérence", a-t-elle clamé.

Le conflit en Syrie, déclenché en 2011, a fait plus de 350.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.


Lire aussi

Quels sont les plans d’action de Damas et des Occidentaux après les frappes ?

"S'il y avait des armes chimiques, nous ne serions pas ici"

Frappes en Syrie : un coup d’épée dans l’eau ?

Frappes occidentales en Syrie : le conflit généralisé évité    

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

VITESSE DE CROISIÈRE

Ouah lalalalala, fallait pas les vaillants syriens , vous allez tellement enrager les occidentaux alliés aux wahabites bensaouds sous influence sioniste qu'ils vont trouver que la Syrie du heros BASHAR possède une bombe nucléaire cachée.

Hé ! Entre nous ils auront raison cette fois ci , c'est VOUS LE PEUPLE LIBRE ET FIER DE SYRIE DU HÉROS QUI ÊTES CETTE BOMBE ATOMIQUE ...HAHAHAHAHAHAHQ

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON CONNAIT LE DESTIN DE CEUX QUI NE FETERAIENT PAS !

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque à la libanaise

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!