X

À La Une

Les FL annoncent leurs candidats aux législatives : "Débarrassez-vous des corrompus !", lance Geagea

Liban

Le leader chrétien appelle les Libanais à "cesser de plaindre" et à voter.

N.B. | OLJ
14/03/2018

Lors d'une cérémonie en grande pompe, présentée par Fadi Chehwane, journaliste à la MTV,  les Forces libanaises ont annoncé mercredi les noms de leurs candidats, partisans et alliés, pour les élections législatives qui doivent avoir lieu le 6 mai, ainsi que leur programme électoral placé sous le slogan "Ta voix est devenue nécessaire". Pour l'occasion, le chef des FL a prononcé un discours pour appeler les Libanais "cesser de se plaindre" et à voter afin de se "débarrasser des corrompus".


Les candidats sur les listes FL : 


Les partisans :

Beyrouth I (Achrafieh - Rmeil - Saïfi - Medawar) :  Imad Wakim (grec-orthodoxe), Riad Akl (minorités)

Mont-Liban I (Jbeil-Kesrouan) : Ziad Hawat (maronite) ; Chawki Daccache (maronite)

Mont Liban II (Metn)  :  Eddy Abillama (maronite) 

Mont Liban III (Baabda) : Pierre Bou Assi (maronite)

Mont Liban IV (Aley-Chouf) : George Adwan (maronite) ; Anis Nassar (grec-orthodoxe) 

Békaa I (Zahlé) : Georges Okaïs (grec-catholique)

Békaa II (Békaa-ouest - Rachaya) : Élie Lahoud (maronite)

Bekaa III (Baalbeck-Hermel) : Antoine Habchi (maronite)

Liban-Nord I (Akkar) : Wehbé Katicha (grec-orthodoxe)

Liban-Nord III (Bécharré - Zghorta - Koura - Batroun) :  Sethrida Geagea (maronite) ; Fady Saad (maronite) ; Fady Karam (grec-orthodoxe) ; Joseph Ishak (maronite) ; Marios Beaïni (maronite)

Liban Sud I (Jezzine - Saïda) : Ajaj Haddad (grec-catholique)

Liban Sud III (Marjeyoun- Hasbaya - Bint Jbeil - Nabatiyé) : Fady Salamé (grec-orthodoxe)



Les alliés :

Beyrouth I (Achrafieh - Rmeil - Saïfi - Medawar) : Michel Pharaon (grec-catholique),  Avedis Daksian (arménien-orthodoxe), Alina Kallousian (arménien-orthodoxe), Jean Talouzian (arménien-catholique)

Mont-Liban I (Jbeil-Kesrouan) :
Fady Rouhana Sakr (maronite), Rock Antoine Mehanna (maronite).
Mont Liban II (Metn) : Lina Moukheiber (grec-orthodoxe), Jessica Azar (grec-orthodoxe), Razi Wadih el-Hajj (maronite), Gisèle Hachem Zard (maronite), Michel Mecattaf (grec-catholique),  Chucri Moukarzel (maronite), Ara Kouyounian (arménien orthodoxe).

Mont Liban IV (Aley-Chouf) : Ragy el-Saad (maronite)

Békaa I (Zahlé) :
Kaysar Maalouf (grec-orthodoxe), Michel Fattouche (grec-catholique), Mohammad Ali Mita (sunnite), Amer Sabouri (chiite),  Boghos Borjian (arménien-orthodoxe).

Békaa III (Baalbeck-Hermel) :
Salim Kallas (grec-catholique)


(Lire aussi : Sethrida Geagea : Bécharré, modèle de la République forte)

 

Après l'annonce des candidats, le chef des FL a pris la parole. "La révolution du Liban se peut se poursuivre sans la révolution du Cèdre et la révolution du Cèdre ne peut se poursuivre sans les FL", a déclaré M. Geagea. Le chef des FL a ensuite indiqué que son parti a volontairement choisi d'annoncer ses candidats un 14 mars et qu'il ne s'agissait pas d'un hasard. "Le 14 Mars restera, c'est la cause d'un peuple, (...) et celui qui pense qu'il n'y aura pas de 14 Mars se trompe. Le 14 Mars restera tant que le Liban sera", a-t-il martelé.

M. Geagea a profité de son discours pour s'en prendre au Hezbollah. "Le triptyque en or est en fait en papier, a-t-il lancé. Ce triptyque n'existe nulle part ailleurs (...). Que reste-t-il de l’État lorsqu'il a besoin d'un petit État pour le protéger ?" "Pour réparer ce défaut il ne faut voter à aucune liste qui comprendrait une personne justifiant ou couvrant ce défaut qui se trouve dans l’État. Vous voulez un État vous devez le faire avec vos voix", a-t-il ajouté.  

Le chef des FL a également affirmé qu'il n'y avait pas "d’État parce que de nombreux responsables l'ont transformé en ferme". Il a donné "à titre d'exemple" le cas du dossier de l'électricité. "Tout le monde veut de l'électricité, mais certains ne veulent pas respecter la loi sous prétexte que l'on traverse une crise", a-t-il dit. "Vous voulez un nouvel État sans corruption ? Un État qui combat la corruption ? Votez FL", a martelé M. Geagea.  

"Chers Libanais et Libanaises, débarrassez-vous des politiciens corrompus, au lieu d'en parler seulement. Finissez-en, utilisez votre droit et faites-les échouer (aux élections). Cessez de vous plaindre, votez !", a-t-il lancé.    

A maintes reprises M. Geagea a appelé les Libanais à se rendre aux urnes et voter en faveur de son parti : "Nous refusons tous la situation actuelle, mais cela ne suffit pas, la décision est entre nos mains, votez FL".   "Le sort du Liban est entre vos mains, ne tardez pas et n'hésitez pas", a-t-il conclu.



Lire aussi
Législatives 2018 : les « fils de » & Cie en campagne

Législatives 2018 : ces Libanais qui ont décidé de s’abstenir

L’alliance FL-Futur progresse en dépit de quelques obstacles



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Vous avez exprimer tout haut ce que tout le monde pense tout bas !!! BRAVO YA HAKIM

Sarkis Serge Tateossian

Débarrassez vous des corrompus !
Le dire seulement, ce ne sera pas suffisant.
Mais pour le faire, il faut déjà y penser et ensuite le dire, avant de passer à l'acte.

En politique il est important de présenter un plan et donc l'exprimer avant de passer à l'acte.

CONCLUSION : Tous les partis politiques ou société civile, participants aux législatives doivent inclure dans leur programme la "baisse de la corruption de manière drastique" et doivent le crier haut et fort.

Annoncer une intention par des candidats, n'est pas sur d'être réalisée une fois le candidat élu!
Alors imaginez ce que sera si en plus personne n'en parle des méfaits de la corruption.

Que les plus sincères et les plus doués gagnent

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DEBARRASSEZ-VOUS DES CORROMPUS, DES INCAPABLES, DES IGNORANTS ET DE CEUX DONT L,APPARTENANCE N,EST PAS NATIONALE... VOUS AURIEZ DU DIRE HAKIM !

LA TABLE RONDE

Hahahaha. ... bon , que geagix ait le courage , sans détour et sans honte , nous dire qui finance son parti .

Hahahaha....

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué