X

À La Une

Un Libanais arrêté pour le meurtre d'une employée de maison philippine au Koweït

Enquête

Le corps de Joanna Demafelis, qui présenterait des signes de torture, avait été découvert début février alors que ses employeurs, un Libanais et son épouse syrienne, avaient disparu en 2016.

OLJ/AFP
24/02/2018

L'un des deux principaux suspects du meurtre d'une employée de maison philippine dont le corps a été retrouvé dans un congélateur au Koweït a été arrêté et est détenu au Liban, ont annoncé les autorités philippines.

Le corps de Joanna Demafelis, qui présenterait des signes de torture, avait été découvert début février alors que ses employeurs, un Libanais et son épouse syrienne, avaient disparu en 2016.
A Beyrouth, un responsable judiciaire a confirmé samedi l'arrestation du Libanais mais aussi de son épouse.

Le meurtre, devenu un symbole des sévices parfois infligés aux employées de maison philippines à l'étranger, a contribué à une crise diplomatique entre le Koweït et Manille qui a décidé une interdiction totale de signer de nouveaux contrats d'employées de maison dans le petit Etat du Golfe d'où quelque 1.700 Philippins ont été rapatriés à leur demande.

Le ministère philippin des Affaires étrangères a indiqué vendredi soir que Manille avait été averti par le Koweït la veille de la détention au Liban du Libanais Nader Essam Assaf accusé du meurtre de la jeune femme.
Le couple était recherché par Interpol depuis la découverte du corps de l'employée de maison, selon le ministère.
"Le président (Rodrigo Duterte) se félicite des informations selon lesquelles Nader Essam Assaf se trouve actuellement aux mains des autorités au Liban", selon un communiqué du ministre philippin des Affaires étrangères Alan Cayetano. Cette arrestation "constitue une première étape essentielle dans notre quête de justice pour Joanna et nous sommes reconnaissants à nos amis au Koweït et au Liban pour leur aide", a-t-il ajouté.

De son côté, le responsable judiciaire libanais a précisé que le couple avait été arrêté dans la capitale syrienne Damas où il s'était rendu après avoir fui le Koweït.
"Les autorités syriennes ont livré le mari au Liban (...). La Syrie a gardé l'épouse en détention, car il s'agit d'une ressortissante syrienne", a précisé ce responsable s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

Le corps de Joanna Demafelis, 29 ans, avait été découvert plus d'un an après que sa famille eut signalé sa disparition.
Selon les chiffres officiels, quelque 252.000 Philippins travaillent au Koweït --sur plus de 2 millions dans la région--, une bonne partie en tant qu'employées de maison. Les récits de sévices et de surexploitation abondent dans les médias.
M. Duterte a accusé les employeurs de l'émirat de régulièrement violer leurs employées de maison, de les forcer à travailler 21 heures par jour et leur donner les restes à manger.

Environ dix millions de Philippins au total travaillent à l'étranger et leurs envois de fonds constituent une contribution essentielle à l'économie du pays où la manière dont ils sont traités dans les pays où ils se trouvent fait souvent l'objet de débats politiques. 
M. Duterte, qui envisage d'étendre à d'autres pays l'interdiction décrétée pour le Koweït, a envoyé cette semaine une équipe dans l'émirat pour négocier une meilleure protection des travailleurs philippins émigrés.


Lire aussi

Les abus ou le chômage, un choix impossible pour les domestiques philippines

L’Onu appelle le Koweït à abolir la « kafala »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Malheureusement dans tous les pays arabes et le Liban aussi maltraitent leurs employés de maison . Regarder comment le Quatar traite tous ses ouvriers qui viennent du Pakistan et autres pour construire des stades pour les jeux de foot 2022

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FAUT L,ENFERMER VIVANT DANS UN FRIGIDAIRE !

Irene Said

Une pensée émue pour Joanna Demafelis sacrifiée par un jeune couple criminel et sans aucune humanité.
Et un bon point pour M. Duterte, Président des Philippines, qui a su agir rapidement et efficacement.
Que les autorités libanaises concernées en prennent exemple...car chez nous au Liban, beaucoup de ces employées de maison sont trop souvent aussi mal-traitées.
Irène Saïd

Sarkis Serge Tateossian

Une pensée affective et affectueuse a cette pauvre victime et a ses patents et proches

Sarkis Serge Tateossian

Une fois encore il y a un immense travail de fond a faire sur la façon de se comporter avec autrui ...
En orient quelques soit le pays on a un manque de savoir vivre.

Que signifie s'approprier ou de torturer les employées de maison ?

C'est triste.

Allez au travail et des l'école ...
Tout se joue entre 3 et 10 ans....

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Taëf et le nouveau rapport de forces...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué