Moyen Orient et Monde

Les forces prorégime poursuivent leur déploiement à Afrine

De nouvelles forces prorégime sont entrées hier dans l’enclave kurde de Afrine pour soutenir les milices locales face à l’offensive turque contre cette région du nord-ouest de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) et des médias officiels. Ce nouveau déploiement intervient au lendemain de l’arrivée de plusieurs convois des « forces populaires » à Afrine, dans le cadre d’un accord avec les Unités de protection du peuple (YPG), principale milice kurde, visant à « protéger » cette enclave, selon l’OSDH et des responsables kurdes. « Des dizaines de combattants fidèles au régime sont entrés dans la région de Afrine », hier, a indiqué à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.
Ankara, qui a lancé le 20 janvier l’opération « Rameau d’olivier » contre cette enclave a dit considérer comme « cible légitime », tout groupe qui viendrait en aide aux YPG, une « organisation terroriste » selon elle. Peu après leur arrivée mardi à Afrine, les premiers éléments des forces prorégime ont été visés par l’artillerie turque, selon l’agence officielle syrienne SANA. SANA a par ailleurs rapporté hier que « de nouvelles unités des forces populaires sont arrivées à Afrine pour soutenir ses habitants face à l’agression du régime turc (...) ».


De nouvelles forces prorégime sont entrées hier dans l’enclave kurde de Afrine pour soutenir les milices locales face à l’offensive turque contre cette région du nord-ouest de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) et des médias officiels. Ce nouveau déploiement intervient au lendemain de l’arrivée de plusieurs convois des « forces...

commentaires (0)

Commentaires (0)