Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Arabie

Au centre d’une purge royale, le Ritz-Carlton va rouvrir ses portes

Le Ritz-Carlton, palace de la capitale saoudienne où ont été détenues durant des semaines des personnalités du royaume dans le cadre d'une purge anticorruption, devrait rouvrir ses portes en février. Au moment des arrestations en novembre, de nombreux internautes avaient ironisé sur cette « prison dorée », composée de suites majestueuses, d'interminables corridors et de salles de bal où se sont côtoyés chefs d'État et VIP du monde entier. Une source ayant requis l'anonymat a indiqué hier à l'AFP que « des préparations sont en cours pour une ouverture en février », mais elle n'a pas fourni d'autres précisions. Sur son site internet, le Ritz-Carlton affiche des chambres disponibles à partir du 14 février.
Plus de 200 émirs, ministres, ex-ministres et puissants hommes d'affaires avaient été placés en détention, notamment dans ce grand hôtel, dans le cadre d'une vaste purge anticorruption lancée le 4 novembre par le prince héritier Mohammad ben Salmane. Le Ritz-Carlton est resté fermé au public depuis cette date, alimentant les spéculations sur le sort réservé à ses nouveaux occupants.
Hier, le quotidien saoudien Okaz a cité une source anonyme affirmant que plusieurs personnalités de haut rang avaient été libérées et avaient quitté le Ritz-Carlton au cours des dernières 48 heures. Le mois dernier, le procureur général d'Arabie saoudite, le cheikh Saoud al-Mojeb, avait annoncé que la plupart des détenus avaient accepté un arrangement financier en échange de leur libération.


Le Ritz-Carlton, palace de la capitale saoudienne où ont été détenues durant des semaines des personnalités du royaume dans le cadre d'une purge anticorruption, devrait rouvrir ses portes en février. Au moment des arrestations en novembre, de nombreux internautes avaient ironisé sur cette « prison dorée », composée de suites majestueuses, d'interminables corridors et de salles de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut