Liban

D’anciens employés de la Future TV se mobilisent pour le paiement de leurs arriérés

Médias
Pat.K. | OLJ
10/01/2018

D'anciens employés licenciés de la Future TV devraient observer un sit-in aujourd'hui à 10h30, à la rue Spears, devant les locaux de la chaîne pour réclamer le paiement de la somme qui leur est due depuis leur licenciement en avril dernier.

Un ancien producteur, ayant prévu de prendre part à la manifestation d'aujourd'hui, rappelle à L'Orient-Le Jour qu'une trentaine d'employés avaient été licenciés en avril. « La direction de la chaîne de télévision nous avait promis, à l'époque, que nos 14 mois d'arriérés de salaire que la chaîne nous devait nous seraient payés avant la fin 2017. Or, jusqu'à présent, rien n'a été fait », affirme cet homme qui a souhaité garder l'anonymat. La direction a tenté de conclure des marchés avec certains anciens employés sur une base individuelle mais ils n'ont pas accepté, assure-t-il. « La direction nous a aussi fait parvenir un message selon lequel elle est prête à nous payer notre dû par étapes d'ici à juillet prochain, ce que nous avons catégoriquement refusé », poursuit-il.

« Nous serons une soixantaine à manifester (aujourd'hui). Il n'y a pas seulement les licenciés de la chaîne en avril dernier, mais aussi des employés qui ont démissionné et qui n'ont toujours pas touché de nombreux mois de salaire. Ces personnes en ont eu assez d'attendre, de travailler sans être payées. Elles ont fini par démissionner. Parmi les manifestants se trouvent des personnes qui attendent plus de 20 mois d'arriérés », ajoute-t-il.

« Certains d'entre nous ont retrouvé du travail mais d'autres sont dans une situation financière très mauvaise. Ils sont incapables de payer leurs dettes. Ils ont été obligés de rendre leurs voitures ou leurs maisons aux banques auprès desquelles ils avaient contracté des crédits. D'autres ont déménagé avec leurs familles chez leurs parents, d'autres encore ont mis leurs enfants à l'école publique au lieu de l'école privée », dit-il.

La crise financière de la Future TV a commencé il y a plus de trois ans.

L'Orient-Le Jour a tenté de joindre des responsables au sein de la Future TV mais notre requête est restée sans réponse.

 

 

Lire aussi
Famille, politiques, conseillers : la galaxie Saad Hariri

Les déboires financiers de Hariri en Arabie saoudite

 

Les ex-employés de Saudi Oger haussent à nouveau le ton

 

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HARIRI... QUE SE PASSE-T-IL ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué