Rechercher
Rechercher

À La Une - Conflit

Riyad intercepte un missile balistique près de la frontière avec le Yémen

"Cet acte hostile des houthis soutenus par l'Iran prouve l'implication du régime iranien et son soutien aux rebelles", dénonce la coalition dirigée par l'Arabie saoudite.

Un missile tiré depuis le Yémen. Photo d'archives AFP

L'Arabie saoudite a intercepté vendredi un nouveau missile balistique au-dessus d'une province frontalière du Yémen, après l'annonce par les rebelles yéménites d'un tir contre le royaume saoudien.

Les rebelles houthis, soutenus par l'Iran, sont en guerre contre le pouvoir au Yémen, aidé militairement depuis 2015 par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite. Ils ont affirmé le matin avoir tiré un missile sur la province saoudienne de Najrane, dans un communiqué publié par leur télévision, Al-Massirah TV. Selon la télévision d'Etat saoudienne Al-Ekhbariya, la défense anti-aérienne a intercepté le missile balistique au dessus de Najrane. Elle n'a fourni aucune autre précision.

Il s'agit du troisième missile balistique tiré par les rebelles yéménites contre l'Arabie saoudite depuis le 4 novembre. Les deux premiers missiles tirés en novembre et en décembre ont été interceptés au dessus de la capitale saoudienne Riyad, l'un avait ciblé l'aéroport international et l'autre le palais Yamama, la résidence officielle du roi Salmane.

 

(Pour mémoire : Un nouveau missile houthi intercepté au-dessus de Riyad, Téhéran mis en cause)

 

La coalition dirigée par l'Arabie saoudite et engagée dans la guerre au Yémen a de nouveau mis en cause l'Iran. "Cet acte hostile des houthis soutenus par l'Iran prouve l'implication du régime iranien et son soutien aux rebelles" yéménites, a indiqué dans un communiqué le porte-parole saoudien de la coalition, en accusant l'Iran "de transférer des missiles balistiques aux groupes armés".

Les autorités saoudiennes accusent l'Iran, qui dément, d'armer les houthis et ont mis en cause ce pays dans les deux premiers tirs de missiles.

L'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite, dont les relations diplomatiques sont rompues, sont les deux poids lourds rivaux au Moyen-Orient.

La coalition sous commandement saoudien intervient au Yémen depuis mars 2015 en soutien au président Abd Rabbo Mansour Hadi, chassé de Sanaa par les houthis qui se sont emparés de la capitale yéménite en septembre 2014 ainsi que de vastes portions du territoire.
Plus de 8.750 personnes ont été tuées dans la guerre depuis 2015.

 

Pour mémoire

Tir de missile : les houthis haussent le ton

L'Iran « dément fermement » fournir des armes aux rebelles

 

Lire aussi

Au Yémen, le cap du million de cas de choléra atteint

L'Iran soutient-il vraiment les rebelles houthis au Yémen ?


L'Arabie saoudite a intercepté vendredi un nouveau missile balistique au-dessus d'une province frontalière du Yémen, après l'annonce par les rebelles yéménites d'un tir contre le royaume saoudien.
Les rebelles houthis, soutenus par l'Iran, sont en guerre contre le pouvoir au Yémen, aidé militairement depuis 2015 par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite. Ils ont affirmé le...

commentaires (5)

si je peux me permettre non les houthis n'ont rien detruit car si c'etait vraiment le cas les saoudiens s'empresserai de le montrer au monde pour prouver qu'ils ont raison et réduire la tension sur eux .. voyons c'est le BA BA de la politique diplomatique

Bery tus

23 h 08, le 05 janvier 2018

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • si je peux me permettre non les houthis n'ont rien detruit car si c'etait vraiment le cas les saoudiens s'empresserai de le montrer au monde pour prouver qu'ils ont raison et réduire la tension sur eux .. voyons c'est le BA BA de la politique diplomatique

    Bery tus

    23 h 08, le 05 janvier 2018

  • C'est pas ce que disent les houtis. Le missile a bien détruit la base bensaoud barbare , la preuve en est que depuis 3 ans de massacre bensaouds sur le pauvre Yémen martyrisé, les BARBARES bensaouds n'arrivent pas à vaincre. Y a de quoi se poser des questions choleriques quand même.

    FRIK-A-FRAK

    18 h 18, le 05 janvier 2018

  • LES SAVONS HOUTIS FABRIQUENT UNE FUSEE POUR ENVOYER VERS LA LUNE... PLEINE DE MOUSSE...

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    13 h 40, le 05 janvier 2018

  • CHERCHEZ L,IRAN PARTOUT OU IL Y A DES PROBLEMES AU M.O. !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    13 h 38, le 05 janvier 2018

  • Facile d'accuser l'Iran. Alors que le monde entier a la preuve qu'ils sont fabriqués et importés de Patagonie ...

    Remy Martin

    13 h 15, le 05 janvier 2018

Retour en haut