X

À La Une

L’administration Trump prête à accepter qu'Assad reste à la tête de la Syrie jusqu'en 2021?

dans la presse

Selon le New Yorker, "au niveau diplomatique, Washington a été marginalisé par la puissante troïka formée par la Russie, l'Iran et la Turquie".

OLJ
12/12/2017

L’administration américaine est prête à accepter que le président Bachar el-Assad reste à la tête de la Syrie jusqu'à la prochaine élection présidentielle, en 2021, rapporte le New Yorker en citant des responsables américains et européens, ayant requis l'anonymat.

"La décision américaine reflète les options limitées de l'administration Trump, la réalité militaire sur le terrain et les succès enregistrés par la Russie, l'Iran et le Hezbollah", peut-on lire. "Au cours des derniers mois, les faits sur le terrain ont amené l'administration américaine à accepter qu'Assad, dont la famille a gouverné la Syrie pendant près d'un demi-siècle, puisse être là pour encore quatre ans, affirme le magazine américain. La Syrie contrôle maintenant la majorité du territoire, y compris des villes comme Damas, Hama, Homs, Lattaquié et Alep. Le régime et ses alliés, l'Iran et le Hezbollah, ont consolidé ce qui constituait, il y a un an, des parcelles de territoire. Le règne d'Assad a été rétabli sur la majorité de la population syrienne".

Selon l'auteur de l'article, "au niveau diplomatique, Washington a été marginalisé par la puissante troïka formée par la Russie, l'Iran et la Turquie". "Compte tenu des réalités politiques et militaires, les responsables américains ont conclu que toute transition dépendrait d'une élection crédible conduite par l'Onu (...). La perspective d'organiser des élections libres et équitables en Syrie – avec les millions de réfugiés dispersés dans des dizaines de pays - constituera un défi sans précédent", ajoute-t-il en citant des diplomates.

Les responsables américains s'inquiètent du fait qu'Assad puisse gagner la présidentielle de 2021, d'une manière ou d'une autre, et rester au pouvoir pour encore de nombreuses années, conclut l'article.

 

Sur le même sujet

Un nouveau vrai-faux départ pour les forces russes en Syrie ?

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Trump est bipolaire , demain il se réveillera avec d' autres idées , il faut avoir peur de cet homme.

gaby sioufi

pas tres drole ca. Le Drian qui lui refuse l'existence meme d'assad ds la mouture de la future syrie.
pauvres arabes aux allies pareils.

Putin a le jeu tellement plus facile lui.
et pourquoi pas hein ? essayons donc cet allie ( mais aurions ns vraiment le choix ou serions ns a voir ns im[poser les persans ? )

Zorkot Mohamed

"Les responsables américains s'inquiètent du fait qu'Assad puisse gagner la présidentielle de 2021, d'une manière ou d'une autre, et rester au pouvoir pour encore de nombreuses années".
Assad va encore gagner les élections mais on entendra toujours la même chansonnette "Ohh il y a eu des fraudes, des bourrages d'urnes" alors que leurs observateurs seront sur place et affirmeront que tout c'est bien deroulé.

Zorkot Mohamed

"L’administration américaine est prête à accepter que le président Bachar el-Assad reste à la tête de la Syrie jusqu'à la prochaine élection présidentielle, en 2021".
Ce sont les yankee qui décident de qui sera président maintenant? Ils ont perdu sur tous les fronts mais ont toujours quelque chose à dire. Vraiment ils font pitié !!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

MEGA DECULOTTAGE AU SOMMET !

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pays : Liban ; capitale : Téhéran

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué