Liban

Qassem, de Téhéran : C’est nous qui façonnons l’avenir de la région

Au moment où le gouvernement s'entendait sur la distanciation, lors d'un Conseil des ministres à Baabda hier, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Qassem, mettait en relief la vocation régionale de son parti et le replaçait dans la politique des axes.
« Cessons de nous cacher et d'agir chacun dans son pays comme s'il n'était pas concerné par ce qui se passe chez les autres. Le seul axe qui peut nous donner de la force est celui de la résistance, dirigée par l'Iran, et à laquelle nous devons toutes nos victoires, au Liban et en Palestine contre Israël, jusqu'au Yémen, en passant par la Syrie et l'Irak », a-t-il dit lors d'un congrès sur l'unité islamique à Téhéran.
« Nous n'allons pas observer en spectateurs les États-Unis et Israël diriger l'axe du mal pour pouvoir contrôler notre région et liquider la cause palestinienne », a-t-il encore dit, avant de commenter : « Nous sommes aujourd'hui dans une phase au cours de laquelle nous façonnons l'avenir de la région. » « C'est nous qui la façonnons et pas eux. Les victoires de notre axe sur la coalition internationale du mal sont un indicateur de notre capacité à protéger nos choix », a-t-il conclu.


Au moment où le gouvernement s'entendait sur la distanciation, lors d'un Conseil des ministres à Baabda hier, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Qassem, mettait en relief la vocation régionale de son parti et le replaçait dans la politique des axes.
« Cessons de nous cacher et d'agir chacun dans son pays comme s'il n'était pas concerné par ce qui se passe chez les autres. Le...

commentaires (2)

VOILA VOTRE DISTANCIATION PRESIDENT AOUN ET P.M. HARIRI... RENIÉE DANS L,IMMEDIAT !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

09 h 34, le 06 décembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • VOILA VOTRE DISTANCIATION PRESIDENT AOUN ET P.M. HARIRI... RENIÉE DANS L,IMMEDIAT !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 34, le 06 décembre 2017

  • Si ce discours n'est pas l'exacte contradiction de la déclaration que les ministres du Hezbollah viennent d'approuver, c'est bien imité! On est, certes, habitué à ce que le Hezbollah renie sa parole, mais en général, cela prenait un peu plus de 24h. Kassem vient d'établir un record!

    Yves Prevost

    08 h 25, le 06 décembre 2017